Bienvenue sur le site de la Charte !

La Charte européenne des Abbayes et sites cisterciens a pour objet d’établir un lien structurel entre les propriétaires et (ou) animateurs d’abbayes ou de sites cisterciens ouverts au public, dans le but d’organiser des actions collectives, culturelles ou touristiques et de représenter ses membres auprès des collectivités ou administrations locales, régionales, nationales et internationales. Elle rassemble aujourd'hui plus de 180 membres issus de 11 pays d'Europe.



Coup d'oeil sur les actualités des abbayes adhérentes...

La Charte s'étend à l'heure actuelle sur dix régions linguistiques différentes ! Ceci vous explique pourquoi les actualités publiées ci-dessous figurent parfois dans une autre langue que le français...


Valmagne : un salon des vins unique en plein cœur de Paris dans un lieu historique

Le Salon des Vins d’Abbayes revient pour sa 13ème édition au sein du Palais Abbatial de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Voilà l’occasion de découvrir un salon des vins unique et à taille humaine. Les vignerons propriétaires d’Abbayes viticoles se réunissent pendant deux jours pour proposer au grand public et professionnels une dégustation de vins hérités du travail des moines depuis plus de 900 ans. Seul évènement consacré à la découverte de vins issus de vignobles d’origine cistercienne, bénédictine et chartreuse, le salon des Vins d’Abbayes met en valeur l’alliance entre le patrimoine culturel via les Abbayes et le patrimoine viticole par les différents vins qui y sont produits. Aujourd’hui, des propriétaires privés continuent d’exploiter ces vignobles, telles l’Abbaye de Fontfroide, l’Abbaye de Valmagne, le Cellier aux Moines – Champagne Monial, l’Abbaye de Morgeot… . Trois communités religieuses, l’Abbaye de Lérins, l’Abbaye du Barroux et l’Abbaye ND de Fidélité de Jouques produisent également aujourd’hui des vins autour de leurs Abbayes et seront présentes. Ouverture au public vendredi 29 mars de 15h à 21h et samedi 30 mars de 11h à 19h. Entrée 5 €. Sur place ou réservation en ligne Plus d’informations : www.lesvinsdabbayes.com

Les Cisterciens du Val et leurs archives : production, organisation, conservation (XIIe-XVe siècle)

Conférence samedi 30 mars 2019 à 15h00 à l’Espace-Rive-Gauche de Mériel (95630) par Marlène Helias-Baron, ingénieure de recherche, CNRS-IRHT. Apparus peu avant le XIIe siècle, les Cisterciens participent pleinement de la « révolution de l’écrit » du Moyen Âge central qui n’est pas seulement liée à une production plus intense de documents diplomatiques, mais plutôt à une nouvelle prise en compte des besoins liés à leur conservation. En effet, les religieux ont tendance à prêter une attention somme toute tatillonne aux actes qu’ils ont reçus. Pour l’abbaye du Val, en témoignent le nombre croissant des documents conservés du XIIe au XVIe siècle, la multiplication des annotations en leur verso pour assurer leur repérage dans les archives, ainsi que la fabrication de plusieurs types de livres d’archives, notamment d’un cartulaire au début du XIIIe siècle. Face à l’ampleur de leur chartrier, les moines ont mis au point des techniques efficaces de classement (utilisation de languettes) et de conservation (tissus cousus pour protéger les actes et les sceaux). Si ces pratiques ne sont pas inédites puisqu’elles se retrouvent dans d’autres fonds, comme celui des Vaux-de-Cernay par exemple, elles montrent néanmoins que les moines du Val ont su faire preuve de très fortes capacités d’adaptation. Renseignements : +33 6 98 17 64 18 – f.fennenberger@gmail.com

Les visites commentées de l’Abbaye d’Abondance

Laissez-vous conter l’histoire de l’Abbaye d’Abondance. Découvrez l’église abbatiale à l’architecture remarquable et aux surprenants décors en trompe l’œil. Parcourez le cloître pour admirer l’architecture gothique de cette magnifique cour, où se promenaient autrefois les religieux…et découvrir les secrets des peintures du XVème siècle dont il est orné. Le médiateur vous proposera ensuite de découvrir l’exposition intitulée « De l’histoire à l’art : patrimoines sacrés en vallée d’Abondance », installée dans l’ancien monastère. Du lundi au vendredi à 14h30 en périodes de vacances scolaires françaises. Tarif : 7.50€ ; – de 8 ans gratuit

Fontfroide : visite des salons privés

Du lundi 5 novembre 2018 au 3 mars 2019, l’Abbaye de Fontfroide vous ouvre les portes de ses appartements privés. Tous les jours à 11h et 15h, la visite guidée de l’abbaye inclut la découverte du Parloir, de la Salle à manger, de l’Office et des Cuisines. La visite guidée comprend la découverte de l’abbaye et des espaces fermés le reste de l’année. Elle vous permettra de découvrir l’art de vivre d’une famille amateur d’art et leurs amis artistes, les « Fontfroidiens », au début du XXème siècle. Outre le mobilier d’époque, vous pourrez admirer les peintures de Richard Burgsthal, auteur avec Gustave Fayet des vitraux de l’église abbatiale, ainsi que des témoignages de personnages célèbres ayant fréquenté les lieux. Aussi, le couvert dressé pour le déjeuner offert à la Reine Mère d’Angleterre le 27 mai 1989 a été reconstitué à l’identique. Du 5 novembre 2018 au 3 mars 2019, visites guidées à 11h00 et 15h00.
Tarif adulte : 13,50€ / Tarif 18-25 ans : 10€ / Tarif 6-18 ans : 9€. Durée : 1h30

Herkenrode reçoit les “Amis de la Cathédrale de Lichfield”

En 1803 les vitraux de l’abbatiale de l’ancienne abbaye de Herkenrode ont été vendus à la Cathédrale de Lichfield, près de Birmingham au Royaume Uni. Les vitraux de Lichfield sont considérés comme les mieux conservés de la Renaissance flamande. Le 30 septembre 2018 les Amis de Lichfield ont réalisé le rêve qu’ils avaient depuis longtemps : ils ont visité la Basilique Virga Jesse à Hasselt qui abrite le maître autel et deux mausolées d’abbesses de l’ancienne abbaye. Les Amis de Herkenrode ont visité régulièrement la Cathédrale de Lichfield pour y admirer les magnifiques vitraux provenant de Herkenrode. Les deux associations ont tissé une grande amitié. L’asbl Herkenrode envisage d’autres visites de Lichfield en 2019. Renseignements: irene.bien@telenet.be (photo : les Amis de Lichfield avec Karolien Mondelaers, échevin à la Culture et au Tourisme de la ville de Hasselt et Irène Bien, responsable du “tourisme cistercien” pour l’asbl Herkenrode).

Villers : d’une abbaye cistercienne à l’autre en Provence et Drôme provençale

C’est en Provence que les Amis de l’Abbaye de Villers se sont retrouvés cette année du 1er au 5 octobre, à la découverte d’une région par le biais – prioritaire mais non exclusif – de ses sites cisterciens. Les cinquante participants retiendront particulièrement l’hospitalité toute cistercienne qui leur a été réservée à Saint-Hilaire et la belle visite de Léoncel : un site dont nous entendions souvent parler à travers le bulletin et que nous nous étions promis de découvrir à cette occasion. Quel cadre magnifique ! Au programme des visites également : Avignon, Villeneuve-lez-Avignon, la chartreuse de Bonpas, Ménerbes, Gordes, Sénanque, l’Isle-sur-la-Sorgue, Grignan, Léoncel, Aiguebelle, Silvacane et Lourmarin.

Villers : la dendrochronologie et l’archéologie du bois à l’IRPA, bilan et perspectives

Jeudi 29 novembre à 18h30. La dendrochronologie (du grec dendron : arbre, chronos : temps et logos : science) est une méthode de datation du bois basée sur l’étude des cernes de croissance annuels de certains arbres (chêne, hêtre, résineux…). Elle détermine à quelle époque – à l’année près, dans le meilleur des cas – un arbre a été abattu et utilisé en architecture, menuiserie, ébénisterie, lutherie… Cette méthode d’analyse s’applique à divers domaines : le patrimoine mobilier (peintures sur panneaux ; sculptures en bois ; instruments de musique à cordes ; ais de manuscrits ; objets mobiliers tels que châsses, coffres, stalles…) ; le patrimoine architectural (charpentes et pande-bois ; planchers, lambris et plafonds ; escaliers, fenêtres, portes, boiseries…) ; le patrimoine archéologique (vestiges de construction (habitation, pont, port…) ; artéfacts ; embarcations ; tonneaux, puits…). Les apports d’une analyse dendrochronologique dépassent la simple datation. En datant un élément en bois, la dendrochronologie spécifie, entre autres, la provenance géographique de l’arbre utilisé, permettant ainsi la reconstitution des réseaux de commerce de matière première. De plus, une étude dendro-archéologique permet de restituer les anciens savoir-faire des artisans du bois, fournit des indications sur la gestion forestière, la sélection de la matière première… Le laboratoire de dendrochronologie de l’Institut Royal du Patrimoine Artistique a vu le jour dans les années 1970s. Il est aujourd’hui sous la responsabilité du Dr. Pascale Fraiture.

Herkenrode : carte des abbayes cisterciennes du Bénélux

Comme annoncé lors de la journée d’étude des abbayes cisterciennes, anciennes et actuelles, au Bénélux, le 17 mars 2017, l’asbl Herkenrode a pris l’initiative de réaliser une carte du Benelux contenant des informations sur les abbayes cisterciennes : les abbayes “vivantes” où résident encore des moines et des moniales et des anciennes abbayes dont d’importants bâtiments ont été préservés. Cette carte vient d’être réalisée. Lors de voyages à travers le Bénélux cette carte permettra de visiter toute abbaye ou site dans les alentours. Les abbayes dont il ne subsiste rien ne sont pas enregistrées. La carte mentionne environ 60 abbayes. Vous pouvez commander plusieurs exemplaires de la carte, nous vous proposons de les distribuer sous forme de cartes promotionnelles sur votre réseau. Nous prenons uniquement les frais de transport. Informations : Herkenrode – Irene Bien irene.bien@telenet.be

Fontenay : messe de la dédicace

Cette année voit fêtés les 900 ans de la Fondation de l’abbaye de Fontenay. En voisine, j’ai assisté à la Messe de Dédicace célébrée à Fontenay dimanche dernier par Mgr Minerath, évêque du Diocèse de Dijon, concélébrée par le Père Abbé de Citeaux Dom Quénardel et le curé de la paroisse de Montbard. La messe était célébrée également à la mémoire de François Aynard dont le souvenir reste encore très vivant. Un chœur grégorien européen s’était formé pour l’occasion, réuni pendant 4 jours à Fontenay pour répéter. Un petit groupe de cinq cisterciennes s’était mêlé au chœur composé de laïcs, de l’abbaye de Boulaur, sous la houlette de leur mère abbesse Mère Emmanuelle. La nef était remplie. Le soir, ce sont les Vigiles de saint Bernard qui ont été chantées. Ce fut un vraiment un très beau moment. Nous nous sommes entretenus avec Mère Emmanuelle. Sa communauté de 35 religieuses vit sur un site fontevriste. J’ai appris à cette occasion qu’elles étaient les seules à encore chanter le « Cistercien » et non le Grégorien. Saint Bernard avait fait des transformations et des épurations (dont chacune avait également un sens spirituel) du chant grégorien, associées à un mode modal, ce qui donne de légères variantes dans les hymnes. Pratique abandonnée par la plupart des communautés après Vatican II. Agnès Desjobert (Abbaye de La Prée).

Symposium : “Geistliche Frauen im Mittelalter – Die Zisterzienserinnen in Heiligkreuztal”

26.07. 2019, 10:30 Uhr – 27.07.2019, 19:00 Uhr. Aus Anlass der Weihe des Münsters Heiligkreuztal im Jahr 1319 findet vom 26. – 27. Juli 2019 eine wissenschaftliche Tagung zur Geschichte des Klosters Heiligkreuztal statt. Alle Interessierten sind eingeladen, daran teilzunehmen : Architekturgeschichte, Kunstgeschichte, Wirtschafts- und Sozialgeschichte, Spiritualität und Theologie, Begleitprogramm (Führungen, Musik: Kompositionen u.a. aus Lichtenthal). Kooperationspartner: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Akademie der Diözese Rottenburg-Stuttgart, Geistliches Zentrum Kloster Heiligkreuztal, Geschichtsverein der Diözese Rottenburg-Stuttgart, Gesellschaft Oberschwaben für Geschichte und Kultur, K-Punkt Ländliche Entwicklung im Kloster Heiligkreuztal, Stefanus-Gemeinschaft e.V. Anna- und Klosterfest am 28. 07.2019 (10 Uhr) Gottesdienst im Münster mit Bischof Dr. Gebhard Fürst. Festvortrag : Äbtissin Maria Hildegard Brem OCist., Mariastern-Gwiggen. In Heiligkreuztal kann man den Geist und die Geschichte der Zisterzienserinnen erfahren, die Schätze hinter den Klostermauern aufspüren und natürlich auch konzentriert arbeiten und tagen. Ein Aufenthalt an diesem historischen Ort der inneren Kraft und Besinnung schafft Raum zum Durchatmen und für Kreativität und neue Ideen. Hier ist Platz für alle, die außergewöhnliche Orte zu schätzen wissen. www.kloster-heiligkreuztal.com – Kontakt : Erik Thouet – ethouet@bo.drs.de