Noirlac : Marché monastique

Noirlac Marché monastique (c) Abbaye de Noirlac

Samedi 10 et dimanche 11 novembre, de 10h à 18h30. Evénement de l’automne attendu des connaisseurs et gourmets, le marché monastique proposé parallèlement à Noirlac et Fontmorigny est l’occasion de découvrir et de se procurer mets, bières, vins et objets utilitaires ou décoratifs de qualité, issus d’abbayes et monastères de France et des pays limitrophes.

Clairvaux, le cloitre et la prison : < cloitreprison.fr >

L’abbaye de Clairvaux est désormais au cœur d’un web documentaire exceptionnel traitant de l’histoire des enfermements monastiques et carcéraux, leurs points communs et leurs différences. Clairvaux est, en effet, la seule abbaye d’Europe qui soit restée, pendant neuf siècles sans interruption, un lieu clos pour des moines contemplatifs puis pour des détenus de longue peine. Toujours le même mur de trois kilomètres qui n’est franchissable que par une seule porte. Toujours le même sentiment que son espace de trente hectares ne peut laisser personne indifférent et oblige à une réflexion sur la condition humaine. Toujours la même émotion esthétique devant la pureté de l’architecture médiévale voulue par saint Bernard et l’austérité grandiose de l’architecture du grand cloitre voulu par les abbés du 18e siècle, cet immense bâtiment transformé par Napoléon en cellules pour condamnés. Quatre chercheurs (Université de Reims et Paris Sorbonne, CNRS et EHESS) travaillent depuis de nombreuses années, en liaison avec l’Association Renaissance de l’Abbaye de Clairvaux, pour découvrir et mettre en valeur cette histoire exceptionnelle de Clairvaux. Leur travail, agréé comme Laboratoire d’excellence, soutenu par les Archives Nationales, le Département de l’Aube, France Culture et l’ENAP-Justice a abouti à un web documentaire interactif permettant plusieurs heures de découverte. Il suffit de taper < cloitreprison.fr > pour découvrir 9 lieux-clefs, 43 thématiques décryptées, 300 documents historiques, 30 lectures de textes significatifs et 12 vidéos. Puis venez à Clairvaux pour vivre intensément le saisissant voyage dans l’espace et le temps, que vous ne pouvez vivre nulle part ailleurs.

Noirlac : Parcours conté « Au creux de l’oreille »

Mercredi 31 octobre – 16h. Rendez-vous dans l’univers singulier de cinq conteurs pour un voyage dans l’imaginaire ! Monde féerique, récit tendre ou clownesque, histoires en musique animent chaque escale de ce parcours conté dans l’abbaye, ponctué de pauses gourmandes. Un moment riche en émotions, entre légendes anciennes et fables contemporaines à partager en famille.

Noirlac : Matinale

Dimanche 28 octobre – 10h. Après un accueil-café, conférence sur l’art de la jonglerie musicale par Vincent de Lavenère, jongleur suivie de Ballade à quatre, quatuor de jonglerie musicale. Quatre personnages, dont on ne sait s’ils sont jongleurs, musiciens, clowns ou hommes – orchestres invitent à les suivre. C’est du jonglage mais pas seulement, de la musique mais pas uniquement. Certains parlent d’humour, ou de poésie, les autres ont leurs ouïes toutes émoustillées, et la tête dans les étoiles.

Les Grands Concerts de Clairvaux

L’abbaye de Clairvaux renoue avec les grands concerts les samedi 29 septembre et dimanche 30 septembre prochains. Le samedi à 15h, le sextuor à cordes “Les Arts parallèles” donnera « Souvenir de Florence » de Tchaïkovski et le 1er sextuor de Brahms. À 17h30, toujours le samedi, récital de cet amoureux de Clairvaux qu’est le grand pianiste Jean-Philippe Collard. Au programme, « Les 6 moments musicaux » de Rachmaninov et « Les Tableaux d’une exposition » de Moussorgski. Enfin, le dimanche à 17h30, le Quintet de Daniel Mille nous offrira un hommage à Astor Piazzolla. Renseignements et réservations au 03 25 27 52 55

Maubuisson (France – Île-de-France) : exposition personnelle de Patrick Neu du 7 octobre 2018 au 17 mars 2019

Patrick Neu est né en 1963, il vit et travaille dans le département de la Moselle. Formé à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, il a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 1995 et en 1999 de la Villa Kujoyama à Kyoto. Son processus créatif implique une grande patience et beaucoup de minutie. Ses œuvres relèvent souvent de l’exploit technique et mettent en œuvre des gestes précis. Il détourne des savoir-faire traditionnels et des matériaux pour un usage inédit. Il utilise le noir de fumée pour reproduire des œuvres de Jérôme Bosch, d’Holbein ou de Rubens. (suite…)

Aulps : La réalité augmentée – « la revanche de la ruine »

Depuis sa destruction en 1832, peu d’images de l’abbaye nous sont parvenues. Les quelques lithographies et peintures réalisées au cours du XIXème montrent toutes un domaine monastique ruiné et souvent fantaisiste et romantisé. Mais pour la première fois, les visiteurs pourront découvrir les vestiges tels qu’ils étaient réellement du temps de leur occupation par les moines. Basé sur un travail scientifique rigoureux, regroupant, notamment les archéologues Anne Baud, Joëlle Tardieu, ou l’historien Arnaud Delerce ayant tous une longue connaissance du domaine, l’application Abbaye d’Aulps 3D proposera la première reconstitution intégrale des ruines de l’abbatiale, de la ferme et du cloître. C’est un moment historique. La période choisie n’est d’ailleurs pas médiévale pour laquelle trop peu de traces subsistent, mais l’époque moderne. Ainsi, équipés de casques de réalité virtuelle, de tablettes ou de leurs smartphones, les visiteurs pourront dès cet été partir à la découverte de l’abbaye et faire un véritable plongeon dans l’histoire. Très immersive, l’application proposera également du contenu tel que commentaires audios, images, jeu ou chants des moines. Le but de cette application est d’augmenter encore l’expérience vécue par le visiteur, un axe fort de la médiation du domaine depuis son ouverture en 2007. Ce projet ambitieux a pu voir le jour grâce au financement du programme Européen Alcotra-Pacta.

Maubuisson : nuit blanche

©Patrick Cockpit _ Hans Lucas

Samedi 6 octobre 2018 de 19h à 00h. Le temps d’une soirée, « Nuit Blanche » est l’occasion d’une découverte conviviale de l’art contemporain, en famille ou entre amis. « Nuit Blanche 2018 » à l’abbaye de Maubuisson réunira les œuvres de l’artiste français Patrick Neu (exposition personnelle dans les salles abbatiales) et l’œuvre chorégraphique de la compagnie « Les Fêtes galantes » sous la conduite de la chorégraphe Béatrice Massin qui œuvre depuis 25 ans pour que le Baroque trouve sa place dans la danse contemporaine. Les représentations de la pièce chorégraphique « Prétexte », œuvre intime et en douceur, auront lieu dans l’espace de la grange à 20h30 ; 21h15 et 22h, ouverte exceptionnellement à cette occasion.

Saison Photo à l’Abbaye Royale de l’Epau du 19 mai au 4 novembre 2018

Dès le mois de mai, c’est le parc de 13 hectares de l’abbaye qui se voit investi : la photographie apparaît sur les troncs d’arbres, sur les murs, au détour des sentiers et dialogue avec le site. Cette année, les photographes invités nous interrogent, de manière troublante ou insolite, sur notre rapport à notre environnement, à notre mémoire collective et aux évolutions de la société. Souvent, la frontière entre le rêve et la réalité est infime… Le parcours exposition est complétée par une deuxième vague qui investit l’Epau avant l’été : abbatiale et salles d’expositions à l’arrière du dortoir des moines rentrent dans la danse. Pour sa 6e édition, l’abbaye Royale de l’Epau reste l’épicentre de la saison photographique concoctée par le Département en réunissant une diversité de regards sur la citoyenneté ; cette programmation s’inscrivant plus largement dans le cadre de la biennale d’animation culturelle départementale « En Sarthe, la citoyenneté ça se cultive! » que la collectivité anime avec un réseau d’acteurs locaux. Photographes : Tim Franco, Corentin Folhen, Thomas Pesquet, Daesung Lee, Guy Le Querrec, Leila Alaoui, Gérad Uféras , Frederick Lermeryd

Fontaine-Guérard : « l’Âge d’Or des Abbayes Normandes 1066-1204 », du 4 au 30 août

Exposition de l’association Abbayes Normandes, Route Historique. Célèbres ou plus secrètes, les Abbayes Normandes constituent un patrimoine exceptionnel de la Normandie. Elles attirent de nombreux visiteurs de par leur beauté architecturale, le charme des paysages qu’elles constituent et la grandeur de leur passé historique, spirituel et artistique. C’est cette période unique et cette apogée des années 1066-1204 dont le rayonnement subsiste encore aujourd’hui que vous pourrez découvrir à travers cette exposition.