Archives mensuelles : novembre 2015


Cisterciens en Rouergue

Appel à communications pour la 2e Journée d’étude – Samedi 10 septembre 2016. Domaine (grange) de Seveyrac (ancienne dépendance de l’abbaye de Bonneval, commune de Bozouls). Dans le cadre de nos journées d’études et après avoir étudié l’âge d’or des abbayes cisterciennes rouergates, nous proposons une journée d’étude sur le thème suivant : « Les cisterciens en Rouergue – le temps des crises (1347–1550) ». Cette journée se donne pour objectif d’étudier comment les cisterciens dans le Rouergue font face et s’adaptent à ce monde changeant avec des fortunes diverses.

Chaque communication fera l’objet d’une présentation de 20 minutes avec 10 minutes supplémentaires lors de la session de questions-réponses qui suivra chaque intervention. Comme la précédente édition, un résumé des 11 communications prévues sera publié dans une plaquette en collaboration avec Sauvegarde du Rouergue et disponible le jour de la journée. Merci de nous faire parvenir votre intention (10-15 lignes) de communication avant le 15 novembre 2015. www.cisterciensenrouergue.fr – cisterciensenrouergue@outlook.com

La Valldigna en la Asociación de Abadías y Sitios cistercienses

El Real Monasterio de Santa María de la Valldigna pertenece, desde el pasado mes de junio, a la Asociación de Abadías y Sitios cistercienses. Este monasterio, sito en la localidad valenciana de Simat de la Valldigna, es uno de los referentes más significativos de la arquitectura del Císter en el mediterráneo. Su construcción data de 1298 durante el reinado de Jaume II el Just. En la actualidad podemos ver, a través de su arquitectura, tres etapas constructivas. La primera es gótica del siglo XIV. En 1396, se produce una renovación tras las destrucciones producidas por el terremoto y, finalmente, una segunda renovación tras un nuevo terremoto del 1644, con sustituciones completas y nuevas dependencias, ya de etapa barroca, de los siglos XVII y XVIII. En el año 1835 con la desamortización, tiene lugar la exclaustración y la destrucción del cenobio: sus edificios son parcialmente derribados, la piedra se vende, etc. iniciándose una etapa de degradación del cenobio. En 1970 es declarado bien de interés cultural y en 1991 la Generalitat Valenciana adquiere el monasterio llevando adelante su restauración desde entonces.

www.fundaciojaumeeljust.es
Facebook: GVA.Monasterio.Santa.Maria.Valldigna
Twitter: @MValldigna

Maulbronn : Kurzer Überblick über die nächsten Veranstaltungen

Im UNESCO-Denkmal Kloster Maulbronn findet am 20. Februar (von 10.00 bis 18.00 Uhr) und 21. Februar 2016 (von 11.00 bis 17.00 Uhr) der traditionelle Ostereiermarkt im großen Fruchtkasten statt. Rund 60 deutsche und internationale Aussteller werden über 5.000 kunstvoll gestaltete Eier in allen Farben und Größen, Osterdekoration, Gebäck und vieles mehr präsentieren. Mehr Informationen unter: www.ostereiermaerkte.de Das Kloster Maulbronn ist an Ostern ein echt kulturelles Frühlingserlebnis. Vom 26. bis 28. März 2016 findet dort der hochwertige und lebendige Kunsthandwerkermarkt statt. Professionelle Künstlerinnen und Künstler bieten ihre selbst gefertigten Produkte zum Verkauf an, seien es Schmuck, Skulpturen aus Stahl, geflochtene Körbe, Kleidung oder Bürsten aller Art. Kulinarische Köstlichkeiten von Käsespätzlen über Flammkuchen bis zum selbst gebackenen Kuchen runden das Angebot ab. Das Informationszentrum des Klosters ist täglich geöffnet, es werden auch Klosterführungen angeboten. Mehr Informationen unter: www.lebendiges-kunsthandwerk.de

 

Nouveaux membres

Depuis la dernière AG, 15 nouveaux membres ont été enregistrés, qui ont été présentés à l’issue de l’Assemblée : Franqueira, Meira, Montederramo, Rioseco, Huerta, Valldigna, Altzella, St Marienthal, Herkenrode (ferme), Ferme de la basse-cour de l’abbaye d’Aulne, Prieuré de Salette, Herrevadskloster, Mount Saint Bernard Abbey, Hauterive et Jervaulx.

Rapport du trésorier / Votes

Les chiffres ont été approuvés par le CA, publiés dans le bulletin, et distribués en séance.

Votes

– Le rapport moral est approuvé à l’unanimité

–  Le rapport du trésorier est approuvé à l’unanimité

–  Renouvellement partiel des administrateurs

  • Pas de nouvelles candidatures reçues.
  • Le vote porte sur six abbayes candidates au renouvellement : Villers, Clairvaux, Herkenrode, Collège des Bernardins, Valmagne, La Prée
  • Ces candidatures sont approuvées à l’unanimité.

Perspectives

Après ces trois années consacrées au Projet Charte 2015, le Président donne quelques commentaires sur la façon dont le CA et le Bureau imaginent l’avenir de la Charte :

  1. Nous espérons que tous les sites membres de la Charte relaieront dans leurs abbayes ce que porte Clairvaux 2015, un regain d’intérêt au sens large (historique architectural, spirituel etc.) pour le patrimoine cistercien (matériel et immatériel). Peu importe la forme et le temps que cela prendra, nous devons prendre le temps nécessaire pour le faire bien.
  2. Nous souhaitons continuer d’agir sous la forme de projets et nous pensons après l’expérience vécue pour rechercher le consensus dans l’élaboration de la Charte des valeurs que c’est la bonne méthode pour consulter tous nos membres : définir ensemble les thèmes à retenir pour nos projets futurs. Nous pensons à ce stade de notre réflexion qu’il y a matière à projets dans les cinq prochaines années non seulement sur l’histoire et la spiritualité cistercienne, mais aussi sur les modèles économiques de nos sites dans un contexte de politiques culturelles fragilisées par les réductions de dépenses et subventions publiques.
  3. Nous souhaitons également réfléchir à notre organisation et notre communication interne. C’est une question majeure que se pose actuellement votre Bureau et votre CA. Nous continuons de croire au bienfait du bénévolat mais nous en touchons aussi les limites. Comment faire face à la croissance accélérée des nouveaux membres sans les décevoir ? Faut-il se réunir plus souvent avec les abbayes dans notre proximité régionale et moins souvent avec la totalité des membres ? Sans aucun doute, il nous faudra adapter nos méthodes de prises de décision et de communication à cette nouvelle situation. Nous ne sommes pas une entreprise mais une association de bénévoles, ce processus sera nécessairement complexe, il nécessite une réflexion sur le fond. C’est un immense défi que nous allons essayer de relever d’ici l’AG de Bronnbach.

Rappel de nos actions et réalisations

Au cours de l’année écoulée nous avons réuni trois Conseils d’Administration, trois bureaux et différentes commissions (relations internationales, fonds documentaires cisterciens, intranet/internet). Le Président remercie chaleureusement tous ceux qui participent à ces réunions et tous ceux qui les accueillent (La Prée, Villers) ou nous apportent des services (Villers, Clairvaux) sans lesquels l’association ne pourrait pas fonctionner.

En plus de la préparation de cette AG exceptionnelle « Clairvaux 2015 » qui nous a largement occupés tout au long de l’année, nos actions ont été les suivantes :

– Deux stages de formation se sont tenus, l’un en France du 26 au 29 novembre 2014 à Citeaux, animé par Jean-François Leroux (60 participants), l’autre en Allemagne (première formation en langue allemande), à l’abbaye de Marienstatt, fin octobre 2014 animé par Georg Kalckert (28 participants, notamment Neukloster, Buch, Bebenhausen ,Bronnbach, Maulbronn, Eberbach et Heisterbach). Ce fut de l’avis de tous les participants extrêmement formateur et motivant. Depuis la création de notre association, près de 700 personnes ont bénéficié de cette formation très appréciée qui nous permet de transmettre des connaissances utiles (en histoire, architecture, économie cistercienne, commentaires de la règle par le Père Abbé de l’abbaye accueillante, etc.) et d’insuffler l’esprit de la Charte. Nos prochains stages auront lieu en 2016 à une date et en des lieux non encore déterminés.

– Les rencontres avec les abbayes vivantes se sont multipliées ces dernières années, notamment avec les abbayes qui nous accueillent lors des stages de formation (Cîteaux, Aiguebelle, Scourmont, Marienstatt) grâce à des contacts directs avec les Pères Abbés Dom Quenardel et Dom Vladimir Gaudrat, qui nous ont invités à participer aux Assemblées Générales d’ARCCIS. Grâce à eux d’autres rencontres ont été possibles avec dom Benoit Père Abbé de l’abbaye de Timadeuc qui pourraient déboucher sur un colloque rassemblant les abbayes cisterciennes bretonnes. Nous nous proposons de poursuivre cette coopération en proposant aux abbayes intéressées de suivre les travaux d’ARCCIS (voir www.arccis.org).

– D’autres sujets sont en réflexion mais non encore communicables, notamment ceux traités par notre Commission des Relations internationales (liens avec Erasmus pour stages d’étudiants, signalétique en relation avec les itinéraires culturels du conseil de l’Europe, coopération avec des organismes d’interprétariat) et par la commission qui réfléchit sur la préservation des fonds cisterciens.

– En ce qui concerne la Commission nouvelles technologies et les News :

  • Statistiques newsletter
    • Bulletin 18 (juin 2014) : 21 abbayes contributrices – 44 actualités
    • Bulletin 19 (octobre 2014) : 23 abbayes contributrices – 47 actualités
    • Bulletin 20 (mars 2015) : 28 abbayes contributrices – 60 actualités
  • Statistiques de fréquentation de cister.net :
    • 2012 : 28.539
    • 2013 : 27.976
    • 2014 : 30.518 (+9%)
  • Développement d’un intranet : détermination d’une arborescence d’une base de données intranet réservée au CA reprenant :
    • l’annuaire de la Charte
    • les informations de la fiche d’infos (la classification des activités thématiques organisées sur base de la classification du bulletin)
    • le statut des personnes (administrateur ou non)
    • l’état des cotisations
    • la participation aux AG
    • les rappels

Bilan AG 2014 / 2015

Il y a 3 ans, nous nous étions fixés pour objectif d’engager un processus visant à consolider dynamiser et fédérer notre association autour de deux idées :

A) Rédiger une charte de valeurs partagées. La charte des valeurs a été validée lors de l’AG de Clairefontaine. Elle a le grand mérite de définir en quelques principes ce qui nous rassemble et nous pousse à agir pour préserver et valoriser l’exceptionnel héritage cistercien dont nous avons la charge. Le Président en rappelle les articles principaux. Cette charte a donné lieu à la réalisation d’un document de 4 pages coordonnée par François Launay (Petit Cîteaux), édité en 11 langues, grâce au soutien financier de Jacques Mortelmans (La Ramée) que nous remercions vivement, et est disponible dans tous nos sites. On peut également trouver notre charte des valeurs dans toutes les langues en version pdf sur www.cister.net .C’est de l’avis général un document de référence, efficace et remarquable.

B) Faire du neuvième centenaire de la fondation de Clairvaux un moment fort de communication individuelle et collective sur l’importance historique de nos abbayes et sites, notamment sur leur contribution à l’identité culturelle européenne d’aujourd’hui. Le Président a le sentiment qu’après le colloque sur « Le temps long de Clairvaux » auquel quelques-uns des personnes présentes ont participé durant les trois jours précédant l’AG, après la visite conférence de la grande bibliothèque de Clairvaux à la médiathèque de Troyes, après la visite de la grande exposition de Clairvaux, après les différentes conférences prévues à la suite de cette AG, sans oublier le futur colloque de début septembre sur l’industrie cistercienne, nous avons et nous aurons tous les éléments nécessaires pour relayer sur les années prochaines cette commémoration auprès de nos visiteurs (nous les estimons à environ 3 millions par an ) et en faire un évènement de portée européenne.

PROCES-VERBAL de L’AG de CLAIRVAUX (Troyes, 19 JUIN 2015)

Sites présents : Allemagne : Anrode, Heisterbach, Maulbronn, Bronnbach, Neukloster, Pforta ; Belgique : Aulne, Clairefontaine, Clairefontaine Cordenoy, Grandpré, Herkenrode, Villers ; Italie : Chiaravalle della Colomba ; Suède : Skokloster, Vreta ; Espagne : Oia, Piedra ; Portugal : Alcobaça, São Cristóvão de Lafões; France : Aumône ou Petit Cîteaux, Beauvais (grange de), Bouchet, Breuil-Benoît (Le), Cherlieu, Cîteaux, Clairmont, Collège des Bernardins, Crête (La), Etoile (L’), Fontaine-Guérard, Fontaine-Jean, Noirlac, Pontigny, Prée (La), Preuilly, Royaumont, Signy, Val (Le), Valmagne, Vaucelles, Vauluisant

Sites représentés : Allemagne : Altenberg, Altzella, Arnsburg, Bebenhausen, Bredelar, Buch, Ebrach, Eberbach, Hardehausen, Herrenalb, Kamp, Marienstatt, Marienthal, Salem, Schöntall St Marienthal ; Belgique : La Paix-Dieu ; Suède : Askeby ; France : Aulps, Barbery, Bonnefont, Bonport, Escaladieu, Koad Malouen, Langonnet, Relecq (Le), Timadeuc

Accueil

Le Président salue particulièrement la présence :

– des responsables des structures politiques, des structures de recherche historique et archéologique, des structures culturelles et touristiques du conseil départemental de l’Aube ;

– de Dom Vladimir Gaudrat, Père Abbé de Lérins, invité en tant que Président d’ARCCIS (Association pour le rayonnement de la culture Cistercienne) ;

– des nouveaux membres de notre Charte ;

– des membres de l’association Renaissance de Clairvaux qui, avec Jean François Leroux, ont magnifiquement préparé cette AG ;

– des orateurs prévus à la suite de la partie juridique de notre AG, à savoir Dom Vladimir Gaudrat Père Abbé de Lérins, Régis Martin propriétaire de l’abbaye du Breuil Benoit et l’un des Architectes en Chef des Monuments Historiques, Bernard Peugniez ami de l’abbaye de Vaucelles pour toujours et auteur du guide routier de l’Europe cistercienne, Mme Ana Pagarà, récemment nommée directrice générale de l’Abbaye d’Alcobaça et Jean-François Leroux, notre Président d’honneur.

Il les remercie d’avoir accepté de contribuer à la réussite de cette AG, ainsi que tous ceux qui forment le noyau dur de nos adhérents et qui sont à nouveau présents : Maulbronn, Heisterbach, Preuilly, Clairefontaine, Fontfroide, Valmagne, etc.

Une septantaine d’abbayes sont présentes ou représentées. Le Président souligne l’importance que la Charte attache à la diversité de leurs statuts :

– diversité des propriétaires (Etat, collectivités publiques, régions, institutions laïques ou religieuses, privés, etc.),

– diversité de langues et de pays,

– diversité de centres d’intérêts (historique, touristique, religieux, architectural, etc.).

Tout cela nous donne une singularité et une richesse extraordinaires. Le fait d’être réunis au sein d’une même association et de partager ses expériences (en termes d’animation, de gestion, de communication, etc.) fait que chacun d’entre nous se sent dépositaire et partie prenante de l’immense réseau européen que représente le patrimoine cistercien matériel et immatériel.

Qui aurait pu imaginer il y a 25 ans qu’un tel évènement – une commémoration nationale – sur un tel sujet – le neuvième centenaire de la fondation de l’abbaye de Clairvaux – pourrait avoir lieu en France, si pointilleuse parfois sur la notion intraduisible de « laïcité ».

En se plaçant d’un point de vue français, ces 25 dernières années n’ont pas manqué de références fortes en ce domaine. On pense à l’exposition sur les cisterciens en 1990 dans les locaux de la Conciergerie, à Paris, au colloque de Fontfroide en 1992, magnifique rencontre entre historiens, religieux, propriétaires et animateurs d’abbayes. On pense aussi à Citeaux ‘98 qui, au-delà de la vision touristique sous-jacente, a rassemblé les efforts de toute une Région, la Bourgogne, pour rappeler pendant quelques mois l’importance des Cisterciens dans son histoire. Aujourd’hui « Clairvaux 2015 » avec les rencontres, colloques, expositions, visites proposées etc. dépasse tout ce que nous avons connu. Le Président pense sincèrement que l’année Clairvaux 2015, initiée par les actions conjointes du Ministère de la Culture, du Ministère de la Justice, et du Conseil général de l’Aube mérite nos applaudissements nourris et ce d’autant plus que ces institutions ont su coopérer avec tous les acteurs concernés (religieux, scientifiques, historiens, propriétaires et animateurs d’abbayes et sites cisterciens)

En se plaçant d’un point de vue européen, c’est dans chaque pays un autre contexte et une autre histoire, et si c’est l’un des objectifs de la Charte de la comprendre et de la partager , nous savons bien que nous sommes encore très loin de l’idée d’une commémoration européenne, mais ce qui est certain c’est que la Charte dont nous sommes membres continuera inlassablement à œuvrer pour que ce patrimoine dont nous sommes dépositaires soit un patrimoine vivant et respecté dans tout l’espace européen.

Arouca : Inauguração da Biblioteca Memorial D. Domingos de Pinho Brandão e Homenagem

No passado dia 8 de agosto, foi inaugurada, no Mosteiro de Arouca, a Biblioteca Memorial D. Domingos de Pinho Brandão. D. Domingos de Pinho Brandão (1920 – 1988), natural da freguesia de Rossas (Arouca), destacou-se como notável figura da Igreja e da cultura portuguesa. Foi bispo auxiliar de Leiria e do Porto, professor universitário e investigador plurifacetado, abordando áreas como a história da arte, arqueologia, epigrafia, etnografia, numismática, museologia, etc. Para a posteridade ficaram inúmeros trabalhos científicos e vários projetos museológicos, criados de raiz. Foi, ainda, juiz da Real Irmandade da Rainha Santa Mafalda e diretor do Museu de Arte Sacra de Arouca. D. Domingos possuía uma admirável biblioteca pessoal, atualmente propriedade da Real Irmandade, que empenhada na sua preservação, valorização e divulgação, criou, no Mosteiro de Arouca, a Biblioteca Memorial D. Domingos de Pinho Brandão, onde para além da consulta deste riquíssimo espólio, se pode usufruir de três espaços distintos: espaço memória, centro de estudos e auditório polivalente, com capacidade para acolher congressos científicos, concertos, etc. Aquando da inauguração, deslocaram-se a Arouca diversas personalidades de grande monta no panorama cultural, religioso e cientifico nacional, evidenciando-se um núcleo considerável de académicos da Universidade do Porto com quem D. Domingos conviveu e trabalhou.