Ihlow : Forum : Zisterzienser an Nord- und Ostsee

Programm des Symposiums 2017 : Geistiges und materielles Leben in Zisterzienserklöstern – Mystik und Reformation, Arbeit und Wirtschaft – 22. – 24. September 2017 in Averbode / Belgien. Dort liegt die im Jahre 1134 gegründete Prämonstratenserabtei „Unsere Liebe Frau und St.Johannes der Täufer“ , in der wir zu Gast sein werden. Wir besuchen damit die belgische Provinz Vlaams-Brabant, die in vergangenen Jahrhunderten von dem Wirken auch des Zisterzienserordens stark geprägt worden ist; diese große Vergangenheit – und Gegenwart – werden wir an diesem Wochenende selbst erleben. Wir wollen Stätten bedeutender ehemaliger, und heute aktiver Klöster gemeinsam besuchen: Nazareth, Westmalle, Roosendael, Herkenrode, und Marienlof. Wir werden ihre aktuelle Situation und ihre Perspektiven kennenlernen und erörtern. Die Kosten betragen für den gesamten Zeitraum: 160.- Euro incl. Unterkunft, Verpflegung, sowie die Exkursionen am Samstag und Sonntag. Bei Unterbringung im Einzelzimmer: 185 €. Anmeldungen erbitten wir bis spätestens Sonntag, 2.Juli 2017 an : Bernhard Buttjer, Dornenstr. 12, D-26529 Marienhafe Fon: 0049/4934/6320; Fax 0049/4934/910685; bernhard.buttjer@gmx.de ; oder : Heinz-Wilhelm Schnieders ; hewau@yahoo.de

Sortie du Livre « abbaye royale de l’Epau »

Monument emblématique de la Sarthe, l’abbaye royale de l’Épau est un véritable joyau de l’architecture cistercienne du 13e siècle. La reine Bérengère de Navarre, veuve du roi Richard Cœur de Lion et dame douairière du Mans, dont l’histoire passionnante est si peu et si mal connue, a pu fonder ce monastère grâce au soutien de Louis IX, roi de France, pour en faire le lieu de sa sépulture. Abbaye royale par excellence, sa construction, débutée en 1229, souffrit malheureusement du décès de cette reine, qui survint un an plus tard. Les moines en furent chassés à la Révolution. Transformée alors en exploitation agricole, l’abbaye a connu de nombreuses vicissitudes avant son rachat par le Département de la Sarthe en 1959. Un vaste programme de restauration – toujours en cours – lui donne un nouveau souffle en en faisant l’un des hauts lieux culturels du département de la Sarthe et de la région… Le père Michel Niaussat, moine cistercien, et ancien aumônier de la prison du Mans, connaît bien l’abbaye de l’Épau pour être l’un des tous premiers à s’être intéressé à son histoire et à participer à sa valorisation. Il sort un livre événement aux éditions Libra Diffusio, richement illustré par les photographies de Simon Lagoarde et par des documents inédits, qui révèlent l’origine royale de l’abbaye.

Villers : consolidation de la porterie intérieure

L’asbl Abbaye de Villers-la-Ville a organisé ce printemps deux semaines de formation à destination de son équipe technique et de stagiaires accueillis dans le cadre d’un programme du Fonds Social Européen (FSE). Il s’agissait de familiariser l’équipe au travail de maçonnerie à la chaux, en consolidant les vestiges archéologiques de l’ancienne porterie intérieure de l’abbaye, zone qui a fait l’objet de longues fouilles majoritairement rebouchées aujourd’hui. Le chantier se poursuivra à l’automne prochain.

Port-Royal des Champs : nouvelles acquisitions

Le musée a pu acquérir plusieurs œuvres importantes entre novembre 2015 et novembre 2016. Un mécénat en nature de la société Lusis a permis de faire entrer dans les collections le douzième panneau du cycle de la vie de saint Benoît commandé à Philippe de Champaigne par Anne d’Autriche pour le Val-de-Grâce et exécuté par son atelier. On peut voir six panneaux de cette série au musée des Beaux-Arts de Bruxelles et un au musée Carnavalet. Le musée a pu acquérir un tableau de Jean Restout représentant Saint Paul ermite dans une galerie parisienne et Abraham et les anges au chêne de Mambré par voie de préemption en vente publique. Un collectionneur averti proche du musée a permis également l’acquisition d’une Vue de Port-Royal exécutée vers 1800 par Louis Moreau l’aîné. Les enfants de Bernard Dorival, Anne, Gilles, Pascal et Jérôme ont donné au musée les trois œuvres attribuées par leur père à Philippe de Champaigne. Cette importante donation permettra de rendre hommage au fondateur du musée dans le parcours du futur musée.

Herkenrodehoeve : remise de la plaque identitaire de la Charte

Remise de la plaque identitaire de la Charte “Route des abbayes cisterciennes” par Irène Bien, membre de l’asbl Herkenrode à Mr. Vandueren, propriétaire de la grange de Herkenrode à Opheers. Cette grange à dîmes a été magnifiquement restaurée. La famille Vandueren y organise souvent d’intéressantes manifestations. Une visite de l’exposition permanente du sculpteur et peintre d’une renommée internationale, Robert Vandereycken, vaut absolument le détour.

Fontfroide : Festival Musique et Histoire pour un dialogue interculturel

« Célébrations, hommages, solidarité et voyages insolites » sera le thème abordé lors de ces concerts, de notre Grand Jordi Savall. Du 15 au 19 juillet, l’abbaye a une nouvelle fois l’honneur de proposer des concerts sous la direction de Jordi Savall et ses musiciens. Jordi Savall a invité de nombreux musiciens venu du monde entier pour vous faire découvrir leurs musiques. Des concerts sont prévus à 17h45 dans les Jardins en Terrasses et d’autres à 21h30. Il y aura également des conférences à partir de 18h45 sur le thème des flux migratoires et le pouvoir de la musique dans un contexte actuel. Tarif : Concert 17h45 : 16€ / Concert 21h30 : 45€. Informations : 04.68.45.50.47 – concert@fontfroide.comwww.fontfroide.com

Villers : l’Abbaye sort son Ardoise tactile !

Avec le soutien du Commissariat Général du Tourisme, l’Abbaye de Villers s’équipe d’un nouvel outil de visite moderne : une tablette multimédia, avec la technologie innovante qu’est la réalité augmentée. A chacune des quelque 20 stations de son parcours, le visiteur, petit ou grand muni de sa tablette interactive accède au gré de ses envies à divers contenus multimédias scénarisés. Parmi ceux-ci, la technologie innovante qu’est la réalité augmentée ou dite « augmentée » qui superpose des images de synthèse à la perception de la réalité. (suite…)

Maulbronn : Freiheit – Wahrheit – Evangelium. Reformation in Württemberg

Ausstellung in Kooperation mit dem Landesarchivs Baden Württemberg vom 14. September 2017 bis 19. Januar 2018. Durch die Kooperation des Landesarchivs mit den Staatlichen Schlössern und Gärten Baden–Württemberg werden parallel zur zentralen Ausstellung in Stuttgart auch im Kloster Maulbronn – als authentischer „Reformationsort“ – Präsentationen gezeigt. Die Ausstellung widmet sich der Frühzeit der Reformation im Herzogtum Württemberg. Wie kamen reformatorische Gedanken nach Württemberg, wie wurden sie von der Bevölkerung aufgenommen und welche Veränderungen fanden im Zuge der Einführung der Reformation in Württemberg statt? (suite…)

Koad Malouen : exposition d’art contemporain

Du 29 juillet au 17 septembre 2017. Du mardi au dimanche 15h à 19h. Vernissage le 29 juillet à 18h en présence des artistes. Claire de Chavagnac Brugnon s’est promenée en Chine, au Japon, en Inde, à New York en Bretagne et ailleurs à tracer chaque fois autrement, à une autre température avec les tons d’une atmosphère nouvelle, la résonnance des lieux qu’elle a traversés ; Ailleurs et donc doublement présent, revenue avec la faim d’un écrivain mais sans mots sur les traces du passé, dans l’intensité d’un acte de retour. Ce qui importe pourtant, ce n’est pas l’origine mais le jeu des couleurs, le rythme des signes, leur ricochet sur le regard et l’ouïe du présent. Dans ses derniers travaux Jean Charasse recouvre d’un voile de tissu les éléments géométriques en bois, préalablement fixés sur un fond ; la tension exercée sur le tissu laisse apparaître la surface des parties « enfouies », il interpose des éléments apparents qui permettent de maintenir l’architecture de l’ensemble. Après plusieurs couches de medium la construction en fonction de l’éclairage, se révèle dans une entente entre caché et dévoilé. Site : abbayedecoatmalouen.fr – renseignements : 0296214913/0296214233

Epau : expositions photos MATTHIEU RICARD – Visages de paix, terres de sérénité

Moine bouddhiste, interprète français du Dalaï Lama depuis 1989, écrivain et photographe, Matthieu Ricard a consacré sa vie à l’étude et à la pratique du bouddhisme auprès des plus grands maîtres spirituels tibétains. De cette vie dans l’Himalaya est née cette série de portraits et de paysages qui illustrent la richesse et la beauté intérieure, la sagesse, la vitalité et la joie qui se dégage de ces communautés de vie réunies dans des milieux rudes. Elle mêle des représentations chatoyantes d’un univers coloré et éblouissant typique du monde himalayen et, de façon contrastée en noir et blanc un nouveau regard posé sur ce monde. L’œil caresse les ombres, invite à la méditation sur les grands espaces, traverse un regard profond ou un visage lumineux. Matthieu Ricard a dépouillé sa photographie de tout artifice pour simplement s’attacher à l’essentiel.