Plantes magiques : la nouvelle exposition temporaire à l’abbaye d’Aulps

« Ma racine est au fond des bois » (Emile Gallé). Pour son exposition temporaire 2018-2019, l’équipe du Domaine de découverte de la vallée d’Aulps a plongé le nez dans d’anciens grimoires pour y puiser les herbes interdites, les herbes qui protègent, qui empoisonnent ou qui soignent et que l’on pourrait à bon droit appeler des plantes magiques. Jouer avec l’imaginaire que véhiculent certaines plantes, tel est le but de cette exposition. Réalisée en collaboration avec l’illustratrice Elodie Balandras, elle se compose de dessins grands formats et de sculptures originales qui représentent des propriétés supposées ou réelles des plantes. Ces réalisations sont des passeuses d’histoire(s) et le travail d’Elodie Balandras évoque l’univers des contes pour enfants. Ses dessins mis en « cadres » sauvages sont accompagnés de notices textes qui forment comme les pages arrachées d’un herbier fantastique. Pages qui évoquent les propriétés mais aussi les croyances qui entourent ces plantes. L’exposition qui se découpe en deux principaux chapitres – les plantes de sorcières et les plantes protectrices – aura également un prolongement dans le jardin des simples et dans le jardin potager lorsque les beaux jours arriveront. “Plantes magiques” se laissera découvrir toute la saison et jusqu’au 22 octobre 2019.