Léoncel : des liens privilégiés avec le Royans

L’AG des Amis de Léoncel a lieu le 16 mars à Pont-en-Royans, chef lieu de canton isérois, au pied même du Vercors, au contact de la Drôme. Pont s’est affirmé comme un centre majeur d’échanges avec les montagnards du Vercors. Son prieuré augustin se donna aux Antonins (Saint-Antoine, chef d’ordre n’est pas loin). La Drôme et l’Isère se partagent le bassin du Royans, situé entre la grande rivière et la montagne. Les cisterciens de Léoncel s’étaient implantés dans plusieurs lieux de l’ancien Mandement de Saint-Nazaire, qui, voisin de celui de Pont, couvrait l’essentiel du futur Royans drômois jusqu’à proximité immédiate de l’abbaye, jusque sur la montagne de Toulau et sur le nord-ouest du plateau d’Ambel. Lorsqu’en 1345 le dernier dauphin de Viennois, Humbert II détacha du Mandement de Saint-Nazaire celui « des chartreux » ou « de Bouvante », le domaine temporel des cisterciens se trouva directement au contact du territoire maîtrisé par la chartreuse du Val-Sainte-Marie. Bilan : une crise grave, de rares tensions et surtout une évidente solidarité. Léoncel fait partie du canton de Saint-Jean-en-Royans et de la Communauté de communes. Plusieurs habitants du Royans sont membres, souvent actifs, des Amis de Léoncel, eux mêmes en relations amicales avec plusieurs associations, notamment « Royans d’hier et d’aujourd’hui ».

Pontigny : le chant de la steppe

Les 900 ans de la fondation de l’abbaye se préparent dès cette année ! Le 6 avril 2013 à 19h, à l’issue de notre assemblée générale qui se tiendra à Pontigny, un concert de soutien aux projets de Pontigny 2014 sera proposé, en partenariat avec le Théâtre d’Auxerre : « Le chant de la steppe » – Musiques de Mongolie. Chant long, chant diaphonique, vièle à tête de cheval, luth et hautbois. Un trio extraordinaire de virtuosité et d’authenticité, pour ce merveilleux et ensorcelant « Chant de la steppe ». Nous espérons la présence de l’ambassadeur de Mongolie en France !

La 31e édition du Festival de l’Epau invite à un voyage musical d’Est en Ouest

Le Centre culturel de la Sarthe organise chaque année le Festival et la Saison musicale de l’Epau, pierre angulaire de la valorisation de l’abbaye et artisan de la démocratisation de la musique classique. Du 14 mai au 2 juin 2013, l’abbaye cistercienne de l’Epau devient un lieu d’échanges entre musique traditionnelle et musique savante portées par la nouvelle génération européenne de solistes. Pour en savoir plus sur la programmation RDV sur www.festivaldelepau.com.

Villers : une saison 2013 autour du Jardin de l’Abbaye

Le point d’orgue de la saison 2013 autour du Jardin de l’Abbaye sera le « Rendez-vous de l’herboriste » qui se tiendra en plein air dans le cadre exceptionnel des ruines le Lundi de Pentecôte, 20 mai, de 10 à 18h. Vente de plantes et produits liés à l’herboristerie. Conseils de producteurs. Conférences par des spécialistes sur l’aromathérapie, la phytothérapie, la gemmothérapie et les fleurs de Bach. Possibilité de découvrir le nouveau jardin d’inspiration médiévale. Tarifs : adultes 6 € – Réductions 5 € – enfants de 6 à 12 ans 2 € – gratuit pour les moins de 6 ans. Et toute la saison touristique « horticole » sera également ponctuée de visites du jardin de plantes médicinales, d’ateliers d’herboristerie et de sorties botaniques. Infos : www.villers.be.

São Cristóvão de Lafões : la crise et l’innovation chez les cisterciens

Le 9e Symposium aura lieu à l’Abbaye de S. Cristóvão de Lafões, les 9-10 mai, 2013 et sera consacré aux crises et à l’innovation chez les cisterciens du Moyen Âge. Comme d’ habitude, une demi-douzaine de spécialistes présentera des aspects divers du thème, notamment dans les abbayes de Tarouca, Salzedas, Alcobaça, Lafões. Une reconstruction virtuelle de Tarouca au Moyen Âge et la participation de deux éminents savants français (les Professeurs Paul Benoît et Josephine Rouillard) suscitent le plus vif intérêt. www.mosteirosaocristovao.coms.cristovao@mail.telepac.pt

Zisterzienser im Barock – Spiritualität, Kunst, Wirtschaft

Die staatlichen Schlösser und Gärten Baden-Württemberg veranstalten vom 26. bis 28. April 2013 im Kloster Schöntal ein Kolloquium zum Thema : « Spiritualität, Kunst, Wirtschaft – Zisterzienser im Barock ». Hier finden sie die Beschreibung des Themas, den Programmablauf und den dazugehörigen Flyer. Im Rahmen dieses Kolloquiums wird die Aufnahme von Kloster Schöntal in die Charte im einem abschließenden Festakt am Sonntag gefeiert.

Collège des Bernardins : exposition L’arbre de vie

Jusqu’au 28 juillet 2013. Exposition collective. Dans toutes les cultures l’arbre symbolise la vie, sa force, sa longévité, sa beauté, sa fécondité. Il accompagne l’imaginaire. Il symbolise l’homme lui-même. Pour les artistes contemporains, comme pour ceux d’hier, montrer l’arbre c’est ouvrir le questionnement de l’homme sur son corps, sur le sens de sa vie, sur son rapport au monde. Cette exposition investit les différents espaces du Collège des Bernardins (nef, ancienne sacristie, douves, jardin) et montre des œuvres qui manifestent la richesse et la complexité de ce sujet au fort pouvoir symbolique. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h, le dimanche et les jours fériés de 14h à 18h.

Koad Malouen : Exposition d’été d’art contemporain

Du 26 juillet au 15 septembre 2013. Yann Le Guennec – Art numérique ; Soo Kyoung Lee – Peinture. Yann Le Guennec explore et développe les différentes possibilités des usages de l’internet dans les champs de la création artistique. Images numériques variables en fonction des données en circulation… Soo Kyoung Lee, est née à Séoul, ses tableaux sont comme le résultat d’une conscience submergée par la couleur. Alternance de choix chromatiques et de gestes qui échappent à une claire définition. Du mardi au dimanche de 15h à 19h & sur rendez-vous. Entrée libre. Vernissage le vendredi 26 juillet à partir de 18h. pascale@coatmalouen.fr tél 02.96.21.43.47 – 06.31.15.23.99.

Maubuisson : exposition « Le Buisson Maudit » Les Frères Chapuisat

Du 20 mars au 3 novembre, l’abbaye de Maubuisson poursuit son programme d’expositions monographiques en invitant Les Frères Chapuisat. Connus pour s’emparer des espaces sur un mode invasif dans une logique d’occupation totale, ces artistes suisses vivent et travaillent « in situ ». Ils se déplacent d’un chantier d’exposition à un autre et adoptent – chose rare dans le champ de l’art contemporain – un mode de vie nomade. Entre architecture et sculpture, le travail des Frères Chapuisat procède d’une conception de la sculpture élargie au champ entier de l’espace réel. Leurs œuvres bousculent les perceptions de l’espace, du mouvement et de la gravité. Ils se saisissent régulièrement de grands espaces dont ils proposent des interprétations renouvelées. C’est le cas à Maubuisson, où les artistes mettent en exergue la dimension historique et l’ancienne fonctionnalité des espaces de l’abbaye, et en donnent, salle après salle, une lecture qui leur est propre. Leur intervention prend la forme d’une construction en bois labyrinthique sur pilotis où le visiteur est invité à pratiquer et à expérimenter ces installations tout en se confrontant à ses peurs et ses propres limites physiques et psychiques. Tenue d’explorateur/trice vivement conseillée ! Tous les jours (sauf mardi) : 13h-18h, week-ends et fériés (sauf 1er mai) : 14h-18h. Ouverture uniquement durant les expositions temporaires. Tel. 01 34 64 36 10 – www.valdoise.frabbaye.maubuisson@valdoise.fr

Salem : Ausstellung

Salem

Klosterküche Hirsebrei – Esskultur im Mittelalter. Die Ausstellung bietet interessante Einblicke in die Küche(n) des Mittelalters und präsentiert anschaulich mit vielen natürlichen Objekten, welche Speisen bei Mönchen, Bauern und Herrschaften auf den Tisch kamen. Vom 20. April bis 15.September, 10.30 bis 18 Uhr. Staatl. Schlösser und Gärten Ba-Wü Schlossverwaltung Salem – D-88682 Salem – Tel. +49/(0)7553/9165336 – schloss@salem.de, www.salem.de – Öffnungszeiten 24. März bis 1. November, Montag bis Samstag 9.30 bis 18 Uhr, Sonn- und Feiertag 10.30 bis 18 Uhr. Täglich Führungen durch Münster und Schloss.