Pelplin : 13th Cistercian Fair in Pelplin, September 14-15, 2013

Ancient Pelplin Friends Association is pleased to invite for the 13-th Cistercian Fair, held on 14-15 September 2013 in the area of the former Cistercian Abbey in Pelplin (the Fair takes place each year at the third weekend of September). The Cistercian Fair helps to recognize and appreciate the culture and tradition of Cistercian Order by the historical staging, tournaments, “Cistercian Scriptorium” workshops, various exhibitions and Early Music Festival held in Pelplin Cathedral. Please submit a declaration of participation up to June 30, 2013. Contact:  Alicja Słyszewska, Secretary of the Coordination Council of Cistercian Route in Poland – PLAC TUMSKI 1, 83-130 PELPLIN, Poland – www.szlakcysterski.org www.psc.pomorskie.eu www.informacja.pelplin.com www.jarmarkcysterski.pelplin.pl E-mail : alicja.slyszewska@ wp.pl Mob. +48 604537262; fax +48 58 536 32 94

Morimondo : Mostra sull’ospitalità medievale

Morimondo

Fino a domenica primo settembre è possibile visitare nell’antico refettorio dell’abbazia di Morimondo la mostra: “Cella hospitum. L’ospitalità nei monasteri medievali” che ha riscosso fin dalla sua inaugurazione, avvenuta lo scorso 24 marzo, un notevole successo di pubblico. Una ventina di pannelli didattici descrivono, a partire dalla Sacra Scrittura e dalla Regola di san Benedetto, quella speciale virtù dei monaci che è l’accoglienza; aspetto che viene ulteriormente approfondito da un ricco apparato fotografico relativo alle varie strutture monastiche adibite a tale servizio e da un interessante diorama didattico della foresteria di Morimondo in scala 1:72. Le risposte alle domande più immediate che sorgono pensando a questo tema – Quante erano le strutture di accoglienza nel XII secolo? Quale il ruolo delle abbazie? Che cosa mangiavano i pellegrini a Morimondo? – sono contenute e approfondite nell’apposito numero monografico della rivista “Quaderni dell’Abbazia”, pubblicata della Fondazione Abbatia Sancte Marie de Morimundo e sono state affrontate anche nella serata di approfondimento che si è tenuta il 4 aprile con le relazioni del direttore del Museo dell’abbazia don Mauro Loi, del vice-direttore Piero Rimoldi e del conservatore Paolo Mira. Per approfondimenti si rimanda al sito dell’abbazia: www.abbaziamorimondo.it. Paolo Mira, conservatore del Museo dell’Abbazia di Morimondo

Pater Cyrill Geiter – neuer Administrator der Abtei Himmerod

Der im Oktober 2011 als Administrator der Abtei Himmerod bestellte Alt-Abt Thomas Denter von der Abtei Marienstatt bat Anfang Mai d.J. aus gesundheitlichen Gründen um Entbindung von seinen Aufgaben. Am 26. Mai 2013 wurde er mit einem Dankgottesdienst feierlich verabschiedet. Zum neuen Verwaltungschef des Klosters Himmerods wurde der aus dem österreichischen Stift Stams stammende Pater Cyrill Geiter ernannt. Pater Cyrill stammt aus Nordtirol und ist nach einer Ausbildung zum technischen Glasbläser mit 20 Jahren in den Zisterzienserorden eingetreten. Nach einem Theologiestudium in Innsbruck wurde er 1998 zum Priester geweiht. Von 2008 bis 2012 war er in Meran in der Pfarrseelsorge tätig. Seit September 2012 ist Pater Cyrill auf eigenen Wunsch im Eifelkloster, um die Klostergemeinschaft personell zu verstärken. Eine seiner wichtigsten Aufgaben sieht er in der Gewinnung neuer Mönche zur Bestandssicherung des Klosterortes Himmerods.

Signy : décès d’Albert Lemeunier

Nous avons l’infinie tristesse de vous faire part du décès d’Albert Lemeunier. Docteur en Histoire de l’Art et Archéologie, Président de la Fondation Liège-Patrimoine, Conservateur du Trésor de la Collégiale de Huy, Conservateur et Administrateur de la Société d’Art et d’Histoire du Diocèse de Liège, Premier Conservateur honoraire du Grand Curtius, Conservateur honoraire du musée d’Art Religieux et d’Art Mosan, Chargé de cours honoraire à l’Université de Liège, Membre titulaire de l’Académie royale d’Archéologie de Belgique, Administrateur et secrétaire de l’Œuvre Royale La Lumière, Décoré de la médaille d’Or de Saint-Lambert, Membre d’honneur du Rotary Club de Liège, Albert Lemeunier était aussi Vice-président de l’Association « Route Guillaume ». Tant par sa personnalité que par l’amitié qui nous lient, sa disparition est pour nous un vide immense et une très grande peine.

Nous le confions à la douce miséricorde de Dieu. Nicole Boucher, Association des Amis de l’abbaye de Signy ; Association Route Guillaume.

Restauration de la voûte Renaissance de l’hôtel Monasterio de Piedra

Restauration de la voûte Renaissance de l’hôtel Monasterio de Piedra

Récemment, l’Hôtel-Monument & Spa a inauguré la “Restauration de la Voûte et des Escaliers Renaissance”. Les principaux travaux de restauration ont consisté en des mesures de renforcement, de protection auprès des agents extérieurs, de nettoyage d’albâtres et autres, à l’escalier. Dans la voûte, a été produite la consolidation de la couture de fissures dans les nervures et l’attachement de différents éléments. Cette récupération ou réadaptation a consisté en un nettoyage et la consolidation des peintures préexistantes, en l’application d’un film protecteur invisible et en une intervention de l’application d’aquarelles, pour atteindre une intégration chromatique. Avec les travaux, la voûte a la splendeur du seizième siècle, pour la fierté de tous. Pour cela ont été réalisé l’Acte de Cérémonie d’Ouverture de la Restauration de la Voûte et des Escaliers de l’Hôtel le 29 mai passé, avec la présence de la Présidente du Gouvernement d’Aragon. www.monasteriopiedra.com

Villers : travaux à l’ancien jardin de la pharmacie

Les travaux se poursuivent à l’Abbaye, dans le cadre du programme Feder (cofinancement Union européenne – Région wallonne), qui doivent aboutir d’ici 2015 à la réunification de l’ancien site abbatial. L’ancien jardin de la pharmacie (18e siècle) est en cours de réhabilitation après deux siècles d’abandon. Il deviendra à terme un lieu de passage obligé pour le visiteur dans le circuit de découverte qui le conduira du centre d’accueil jusqu’au cœur des ruines proprement dites, via les arcades de l’ancienne pharmacie.

La Paix-Dieu : le moulin est restauré et le colombier a retrouvé sa toiture

Situé à l’entrée du Centre des Métiers du patrimoine, le moulin du 17e siècle est le point d’accueil du site : la Maison du tourisme Hesbaye-Meuse occupe le rez-de-chaussée. L’étage est divisé en bureaux et devient le siège de l’équipe des Journées du Patrimoine. La restauration a été réalisée par l’association de jeunes architectes B.Evrats/D. Peters/A. Tenuta. Ils ont tenu à conserver l’aspect originel de l’édifice, les principales modifications étant liées à l’apport de lumière. Le colombier est une tourelle située dans l’angle formé par le mur de clôture sud de l’abbaye et l’ancienne brasserie. La couverture du bâtiment s’est lentement détériorée tout au long du 20e siècle, pour finalement disparaître dans les années ‘80. En 2005, un chantier-école de charpenterie organisé par le Centre de la Paix-Dieu a permis de reconstituer la charpente du colombier. Reposée en 2012 au sommet de la tour, elle a été couverte d’ardoises par des stagiaires en couverture. L’aménagement intérieur consistera en un escalier adapté à la forme circulaire du bâtiment, il présentera un ensemble de techniques mettant en œuvre des matériaux spécifiques (métal, pierre de taille, voûtes sarrasines). Ces deux bâtiments seront exceptionnellement accessibles lors des Journées du Patrimoine les 7 et 8 septembre 2013 ! (suite…)

Beauvais : quelques axes de réflexion et de travail

Grange de Beauvais

« Pontigny 2014 », 900 ans de l’Abbaye de Pontigny où nous sommes impliqués pour recevoir des sculpteurs pendant plusieurs semaines, avec atelier sur place et cuisson des œuvres réalisées pour préparer un symposium. La reprise de la toiture de l’angle du bâtiment ouest, en continuité de nos travées de couverture. Cette charpente supposée d’époque médiévale, demande une étude et une réflexion sur le devenir de ce bâtiment. Un avant-projet datant de 2004, est remis à l’ordre du jour : « Vivre dans une grange cistercienne ». Il définit les objectifs basés : sur l’histoire de la grange à travers les siècles et son identité, liées à son origine cistercienne, son patrimoine architectural et environnemental, tels qu’ils apparaissent dans leur configuration actuelle, la recherche d’éléments mobiliers souhaitables pour la compréhension du site, une passerelle entre le passé et le futur, par le biais de la création contemporaine. Il s’appuie sur la vie associative et la participation des bénévoles, une articulation avec le site de l’Abbaye de Pontigny, les réseaux culturels et touristiques existants aux niveaux local, régional et national. N’oublier pas de consulter notre blog : grangedebeauvais.canalblog.com

Zdar : Festival KoresponDance, Vendredi 5 Juillet 2013

Une visite inattendue de l’Abbaye de Ždár nad Sázavou, menée par des artistes venus de France, de République tchèque et d’ailleurs. Danseurs, acteurs et musiciens font vivre ce lieu magique à un rythme festif et décalé. Programme de 9h30 à 22h. Venez découvrir Dominique Boivin et son duo pour pelleteuse et danseur. Dans le concours à l’émotion, la pelleteuse gagne sur la Calas ! Transports exceptionnel ! Venez goûter l’humour chantant du chorégraphe Jean Gaudin au milieu de ses chœurs. Pierre Nadaud vous accueille autour de sa roulotte théâtrale aux couleurs de l’Europe. Andrea Miltner vous initie au baroque dansé avec un œil contemporain. Jan Malik sera „ DeRbrouk “. Anna Polivková et Halka Třešniaková vous préparent leur gaspacho théâtral et nourrissant. Pour les petits et pour les grands ! Informations en anglais et en tchèque: www.se-s-ta.cz

Un cloître végétal à Aulps

Que faire lorsque, comme à Aulps, il ne subsiste aucun vestige du cloître ? Nous avons opté pour une restitution végétale du jardin et des galeries. Le dessin signé de l’architecte Guy Desgrandchamps a été réalisé par Jardiflore, une entreprise paysagiste locale. Un espace central planté de lierre rampant reprend exactement les dimensions du jardin du cloître historique telles qu’elles sont connues par un plan du début du 18e siècle et des fouilles archéologiques menées en 1998. Des traverses de chêne posées sur le sol des nouvelles galeries rappellent les anciens voûtements. Le tombeau d’une puissante famille de bienfaiteurs a été aussi mieux indiqué grâce à une forte plaque de métal figurant leurs armoiries : de gueules à la bande d’argent. Des arbres aux diverses essences ont été plantés le long des murs du réfectoire et du chapitre. Dans quelques années, ils permettront de donner du volume à ce travail déjà plébiscité par le public ! Hors maîtrise d’œuvre, le coût de ce chantier s’est monté à 24000 euros HT. (suite…)