Une nouvelle découverte archéologique à Villers

Villers : fouilles

Dans le cadre des aménagements du nouveau circuit de découverte de l’abbaye de Villers, des travaux de terrassement ont lieu sur la colline de la ferme, au sud des ruines. Ceux-ci ont mis au jour des structures qui sont en cours de fouille par le Service de l’Archéologie en Brabant wallon. Parmi celles-ci, se distingue clairement un impressionnant bâtiment cavé, non dégagé dans sa totalité, dont l’emprise est supérieure à 36 m². Les murs sont d’une épaisseur remarquable et le magnifique escalier, large de 2 m, menant à la cave est particulièrement bien conservé. Un gond encore en place indique l’emplacement de la porte qui en fermait l’accès. Le bâtiment est contemporain de l’abbaye médiévale. Absent sur la première gravure représentant l’enclos monastique en 1607, il est permis de déduire qu’il n’existait plus alors ou était déjà réduit à l’état de ruines. Son affectation est malheureusement inconnue et aucune source écrite ancienne ne permet de l’identifier. Après l’intervention archéologique, la zone fouillée sera rebouchée et recouverte par le futur chemin piétonnier qui mènera du moulin aux ruines.

Expérience oenotourisme dans l’Hôtel Monasterio de Piedra

Piedra Oenoturisme

Dans l’hôtel nous continuons de promouvoir l’oenoturismo et la culture du vin, pour cela nous initions un nouveau cycle de dégustations à partir de ce mois. Chaque mois nous ferons découvrir les particularités de différentes appellation d’origine, en commençant le dimanche 16 mars avec les quatre appellations d’origine d’Aragon : Calatayud, Somontano, Borja y Cariñena. Toute une expérience pour connaître la singularité des D.O. aragonaises et de ses vins exceptionnels. Il y a une explication pour nous très intéressante. Au Moyen Âge, les cisterciens ont été les premiers à étudier la terre du Monasterio de Piedra, en sélectionnant les meilleurs cépages : la grappe grenache et en choisissant les parcelles non exposées aux gelées, qui étaient celles qui donnaient les raisins les plus mûrs. Les cisterciens du Monasterio de Piedra ont fait tous ses efforts afin de produire un vin destiné non seulement à la messe, mais à la vente, puisque les moines ont eu un rôle essentiel dans le commerce des vins pendant le Moyen Âge.

Stage de sculpture à Beauvais

Grange de Beauvais

Le stage de sculpture se déroulera du lundi 7 au vendredi 11 juillet 2014 à la Grange de Beauvais, grange cistercienne de l’abbaye de Pontigny, située sur la commune de Venouse. Modelage : du lundi 7 au vendredi 11 juillet 2014 & cuisson: 13 &14 août. Le stage se déroule à la Grange de Beauvais dans les salles restaurées. La Grange de Beauvais prépare les repas dans ses cuisines, les repas sont servis dans la salle commune. L’hébergement se fera chez l’habitant ou à la Mission de France. Prix du stage & repas : 250 euros. Inscriptions : Canonici Jacques – 36 rue de la Tuilerie 89230 Pontigny

jknonitchi@hotmail.fr – 0603676951

Escaladieu : carte Pass Inter-sites

Abbaye de l'Escaladieu

Depuis juin 2013, un dépliant gratuit propose aux touristes de visiter cinq sites patrimoniaux des Hautes-Pyrénées à un prix attractif. Le premier site visité, payé plein tarif, donne droit au tarif préférentiel dans les quatre autres sites pendant un an. Cette opération permet de mettre en réseau plusieurs sites sur un même territoire.

Rencontres Musicales autour de La Prée (novembre 2013)

Abbaye de La Prée

10-11 novembre. Hommage à Vartan, peintre et ancien résident de La Prée. Pour Que l’Esprit Vive a eu cette grande chance d’accueillir Vartan pendant deux années en résidence à La Prée. Ce petit homme énergique, généreux, le regard aiguisé, toujours au bord ou de l’éclat de rire ou de la colère, s’est consacré ici essentiellement à l’art du portrait, reconstruisant le visage de chacun, avec son regard bien à lui, ce regard d’artiste posé sur chacun comme un médecin pose son stéthoscope et écoute le patient respirer. Vartan n’avait pas de pitié pour ses modèles, il en faisait ressortir les traits qu’il choisissait, sans souci de plaire ou d’une « beauté » subjective. Ainsi des dizaines de personnes sont passées dans son atelier, quelques minutes, parfois plus, se faire « tirer » le portrait. (suite…)

Vreta : Fontfroide and Herkenrode in Sweden

Vreta Abbey

In May 2013 the friends´ association of Fontfroide inFranceand the friends of Herkenrode in Belgium visited Vreta abbey site inSweden– Fontfroide the 12th and Herkenrode the 17th May. The two associations had a trip each when they visited some Swedish Cistercian abbey sites (Sko, Gudhem, Varnhem, Nydala, Alvastra, Vreta and Askeby) and they also spent a day inStockholm, the capital. The Cistercian friends in Vreta very much enjoyed to meet their French and Belgian equals and are glad to have photos to look at for remembering the two very nice days. This photo is from the Fontfroide visit. (suite…)

Kloster und Schloss Salem im Winter

Salem

2. November 2013 bis 31. März 2014. Führung durch Münster mit Chorgestühl, Bernhardusgang und Sommerrefektorium. Treffpunkt auf dem Münstervorplatz, keine Voranmeldung erforderlich. Dauer ca. 1 Stunde. Jeden Sonntag, 15 Uhr.

Piedra : la visite du Parc naturel

Piedra : visite du parc naturel

Caché parmi la chaîne montagneuse du Sistema Ibérico, le Parc Naturel du Monasterio de Piedra nous offre l’une des expériences les plus gratifiantes que l’on puisse trouver dans le monde, suivant un parcours de deux heures et demie à travers un jardin insolite en compagnie du murmure et du mouvement de l’eau à travers les diverses cascades et grottes. La célèbre revue anglaise Fraser’s Magazine déclara dans un article publié en 1871 qu’il s’agissait « d’une excursion à travers l’une des curiosités naturelles les plus extraordinaires d’Europe ». (suite…)

Noirlac : visite à la torche

Abbaye de Noirlac

Samedi 2 novembre à 18h, visite à la torche à la recherche des détails cachés de l’abbaye

7 € / 4.50 € / Gratuit pour les moins de 12 ans.

Rencontres Musicales autour de La Prée (février 2014)

Michaël Levinas (c)

8-9-16 février. Sonates pour piano de Beethoven ; en deux parties. Michaël Levinas suit sa vie de musicien comme un parcours « total » mêlant toujours le travail de l’interprète et celui du compositeur. Son travail de compositeur explore principalement la relation texte-musique, le timbre et l’acoustique. Il étudie en particulier le rapport entre le corps de l’instrumentiste et l’instrument, ne souhaitant plus « gommer » la dimension corporelle de la production du son. Sa recherche est de faire « son son au piano et dans la composition ». Dans sa démarche d’interprète, Michaël Lévinas s’attache ces derniers temps à l’exploration d’une véritable cathédrale, formée par les 32 sonates de Beethoven. (suite…)