Editorial

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Chers adhérents,

Les 14 et 15 janvier, vos administrateurs se sont réunis dans un climat studieux et positif. Les travaux des ateliers ont débouché sur des décisions selon quatre axes stratégiques :

  • Favoriser les interrelations directes entre adhérents ;
  • Mieux nous ajuster à vos besoins ;
  • Adapter notre organisation et notre fonctionnement ;
  • Améliorer la communication.

C’est le résultat du travail de votre Conseil d’administration, engagé depuis mars 2018 dans un processus de réflexion à spectre large portant sur l’avenir de l’association. Alors que l’environnement de nos sites change, la Charte plus que jamais constitue un outil privilégié pour cet héritage cistercien européen hors du commun. La Charte est une plateforme de coopération qui existe par vous et pour vous. C’est un espace ouvert, à votre disposition pour contribuer à sa sauvegarde et à sa mise en valeur. Que vous soyez propriétaires, gestionnaires ou animateurs d’abbayes ou de sites, la Charte offre à chacun la possibilité de nouer des liens avec d’autres adhérents, d’affermir vos connaissances historiques, ou de favoriser le dialogue avec les institutions locales, nationales ou européennes.

Nous souhaitons encourager les interactions et les synergies au plan territorial ou thématique. Nous souhaitons promouvoir ces liens entre adhérents dans un esprit coopératif libre et constructif, en reprenant cet adage : « La volonté de quelques-uns est supérieure à la somme de la volonté de chacun. »

Adoptées alors, ces décisions seront au premier plan de notre prochaine Assemblée générale (abbaye de Timadeuc en Bretagne – France, le 5 octobre). Auparavant, entre mars et juin, comme je vous l’ai déjà annoncé, nous allons essayer nous efforcer de réunir le plus grand nombre d’entre vous dans vos territoires. Ces rencontres auront pour but de vous présenter le résultat de nos réflexions et décisions ; elles seront un moment privilégié pour faire plus ample connaissance et échanger nos points de vues.

Vous connaissez la dispersion géographique des abbayes. Nous ferons le maximum pour que les distances vous séparant du point de réunion soient les plus courtes possible. Hélas, nous ne ferons pas de miracles, car nous n’avons pas les moyens humains pour trop démultiplier les lieux de rassemblement. Ces rencontres seront aussi l’occasion de partager un déjeuner. Le Conseil est mobilisé sur cette action et je ferai en sorte d’y être présent au maximum. Vous recevrez une invitation dans les prochaines semaines, et je compte sur votre participation. Très cordialement.

François Launay

Président de la Charte