Les expositions temporaires 2016 à l’Abbaye d’Abondance

Abondance-Noces-de-Cana-Peinture-murale-du-XVe-siècle-Abbaye-Abondance

« Ripailles et Rogatons – Manger au Moyen Âge ». À quoi ressemblait la cuisine du Moyen Âge ? Quels étaient les ustensiles utilisés ? De quels plats raffolait l’homme médiéval ? Comment conservait-il les aliments ? Les moines, les paysans, les notables et seigneurs mangeaient-ils la même chose et de la même manière ? Quelles étaient les contraintes imposées par l’Église ? Autant de questions auxquelles l’exposition Ripailles et rogatons se propose de répondre pour vous faire découvrir les pratiques liées à la table médiévale. (Lire la suite…)

L’été à Saint-Maurice, demandez le programme !

Le patrimoine naturel et l’héritage architectural cistercien sont transmis à toutes les générations. En complément des habituelles découvertes du site abbatial avec les audioguides en français, anglais, allemand et néerlandais, des animations mettent en avant les richesses naturelles de ce site de 123 hectares. Plusieurs activités sont proposées pour le jeune public : des audioguides version enfant, des animations sur les chauves-souris présentes dans nos bâtiments avec suivi vidéo, un jeu de piste et des balades nature et patrimoine pour les plus grands. Téléchargez notre plaquette et programme ici.

Noirlac : Exposition Abeille

Noirlac-06_long-chant-silencieux-(2-(c)-Anne-Noble)

Tout l’été, tous les jours de 10h à 18h30. Installation de Anne Noble, artiste néo-zélandaise. Micro-photographies d’ailes d’abeilles, cabinet de curiosités abritant une ruche vivante, installations sonores et films sensibilisant à la beauté des abeilles et à leur préservation. 7 € / 4.50 € / Gratuit pour les moins de 12 ans. Tarif incluant la visite du monument.

Ten Duinen : De Domeinen van de Duinenabdij

Ten-Duinen-expo-'De-domeinen-van-de-Duinenabdij'-Het-abtshuis-van-Ten-Bogaerde-tijdens-de-Eerste-Wereldoorlog-(private-collectie)

28/6/16-8/1/17. Bij de Duinenabij valt op hoe groot de domeinen waren die de abdij in de streek bezat en hoe slim de cisterciënzers waren in de uitbating van deze uithoven en boerderijen. Ontdek meer over Ten Bogaerde en Hof Ter Hille door de eeuwen heen. Twee parels waarvan de gebouwen nog steeds doen uitschijnen hoe groots ze ooit waren. In deze expo is ook een kinderluik voorzien (vanaf 8 jaar). (Lire la suite…)

Littoral, 40 ans de merveilles préservées à Saint-Maurice

Du 15 juin au 21 septembre, aux heures d’ouverture du site. Tarifs : compris dans le billet d’entrée. Afin de célébrer ses 40 ans en 2015, le Conservatoire du littoral, propriétaire du site abbatial de Saint-Maurice à Clohars-Carnoët a demandé au photographe Frédéric Larrey de saisir, depuis son ULM, la beauté et la richesse des rivages. Dans le verger de l’ancienne abbaye, découvrez les clichés grand format de 14 sites somptueux du littoral breton.

Maubuisson : la « Barquatelier »

Abbaye de Maubuisson

Régis Perray présente jusqu’au 18 septembre 2016 à l’abbaye de Maubuisson un ensemble de six œuvres ayant pour lien et liant le motif floral. Ce dernier constitue le fil rouge de cette exposition comme élément de décoration (vaisselle peinte à la main, fleurs découpées dans du papier peint, azuleros, fleurs marquetées ou sculptées). Cet élément décoratif est un hommage aux anciennes occupantes de cette l’abbaye. En parallèle de son exposition, Régis Perray fera une résidence sur l’eau du jeudi 23 juin au mardi 5 juillet 2016, de 9h à 18h. (Lire la suite…)

Herkenrode : “Vakkundig balanceren”

Herkenrode-exposition-Vakkundig-balanceren-_1220203

L’asbl de Herkenrode est une association de bénévoles qui prend des initiatives pour promouvoir le rayonnement et l’attraction du site de l’Abbaye de Herkenrode en Belgique. Pour une exposition, inaugurée le 31 mai 2016, un deuxième but a été ajouté: celui de promouvoir le choix de l’éducation technique dans la Province du Limbourg comme éducation de première importance. Toutes les écoles techniques dans notre province ont reçu une invitation pour réaliser, avec un certain nombre de leurs élèves, des mobiles géantes et de les exposer dans le “Jardin des plantes aromatiques”. Leur mouvement est provoqué par l’energie de l’eau, du vent et du soleil ou par un moteur écologique. Les mobiles ont été réalisés selon le modèle des oeuvres d’art qui ont rendu célèbre Alexander Calder (1898-1976). Cette exposition vaut absolument le détour et pourra se visiter jusqu’à la fin de 2018.

Clairvaux : « enfermements »

Clairvaux-Photo-symbole

L’Association Renaissance de l’abbaye de Clairvaux poursuit depuis 2009 son partenariat avec les Universités de Reims et Paris – Sorbonne, et notamment avec le Laboratoire européen d’histoire et d’anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances, sur le thème des « enfermements ». Monastères, prisons, asiles, hôpitaux et autres « milieux clos » sont des lieux moralement disparates. Mais, tout en poursuivant des fins radicalement différentes, ils mettent tous en œuvre des dispositifs et des moyens en partie similaires, comme le règlement intérieur, un strict emploi du temps, l’association étroite du travail à la vie de groupe, la répartition spatiale des personnes… Après trois colloques (actes publiés) et plusieurs séminaires, l’année 2016 sera consacrée à l’étude des espaces des enfermements.

 

23e colloque de Cadouin

Le 23e colloque de Cadouin aura lieu le 20 août. Le programme est le suivant. Matin : les Maladies au Moyen Âge en relation avec Cadouin et le saint suaire ; déjeuner convivial dans l’abbaye ; après-midi : le cinéaste cadunien Louis Delluc : présentation et projection de ses films. Renseignements au 05 53 08 88 9

Villers : de l’hippomobile à l’automobile

Hippomobile à l'abbaye de Villers

Le 5 juin dernier, dans ses murs séculaires, l’abbaye de Villers et le Kiwanis Club de Villers-la-Ville ont emmené le public le temps d’une journée à la découverte des moyens de transports utilisés par l’homme au fil du temps. L’Abbaye a accueilli le vrombissement envoûtant de quelque 150 voitures anciennes. Á leurs côtés, des attelages du 19e siècle, ancêtres des voitures étaient tirés par 1, 2, voire 4 chevaux ! Ces attelages de haute compétition avec leurs équipages en costume, ont démontrét leur savoir-faire pour le plaisir des petits et des grands. Deux types de conducteurs – attelages et oldtimers – se sont côtoyés et ont rivalisé de charme, de maîtrise et d’élégance dans un cadre bucolique et patrimonial. (Lire la suite…)