- Abbaye

Chaalis

 

L'abbaye Royale de Chaalis est située à 40 km au nord-est de Paris, dans l'arc forestier Chantilly- -Senlis -Ermenonville. Elle fut fondée, en 1137, par le roi Louis VI le Gros pour le repos de l'âme de son cousin, Charles le Bon, comte de Flandre. Rattachée à l'abbaye-mère bourguignonne de Pontigny et située au coeur du domaine royal médiéval, elle connut un essor économique aussi important que rapide. Son grand rayonnement spirituel perdura tout au long du Moyen Âge. À la Renaissance, le cardinal de Ferrare, Hippolyte d'Este, y fit venir de grands artistes italiens, l'architecte Serlio et le peintre Primatice qui décora de fresques la chapelle Sainte-Marie. En 1737, Jean Aubert, l'architecte des Grandes Écuries de Chantilly, est chargé de reconstruire les bâtiments abbatiaux. Les travaux ne furent pas menés à terme, faute de crédits. Après la Révolution, les propriétaires successifs ne laissèrent subsister qu'un grand bâtiment d'architecture classique, qu'ils aménagèrent en château. La veuve du banquier Édouard André, Nélie Jacquemart qui avait vécu à Chaalis au temps de sa jeunesse, l'acheta en 1902, et y fit disposer une partie des oeuvres d'art achetées à travers le monde, l'autre partie étant présentée dans son hôtel parisien du boulevard Haussmann, devenu depuis le musée Jacquemart-André. À sa mort en 1912, elle légua à l'Institut de France tous ses biens dont le domaine et les collections de Chaalis. En 1923, l'Institut de France y déposa la collection Jean-Jacques Rousseau qu'il avait acquise du comte Fernand de Girardin.

www.chaalis.fr