- Abbaye

Cîteaux

 

Le 21 mars 1098, venant de Molesme, l'Abbé Robert et 21 moines s'installent en forêt de Cîteaux. Albéric lui succède, puis Etienne qui rédige la Charte de Charité, Constitution de l'Ordre naissant qui régit encore les Cisterciens aujourd'hui. En 1113 Bernard et une trentaine de compagnons sont accueillis par Etienne. Il fonde Clairvaux en 1115. A sa mort l'Ordre compte plus de 300 monastères.

De saints abbés marcheront sur les traces de Bernard : Guerric, Guillaume, Aelred, Isaac de l'Etoile etc. Aux XIVème et XVème siècles : pestes, guerre de cent ans, système de la Commende, et la Réforme appauvrissent l'Ordre. Cependant, l abbé Jean de Cirey entreprend la construction d'une Bibliothèque. Les guerres de Religions sont ruineuses pour l'Ordre, Cîteaux fut dévasté quatre fois. Au XVIIème siècle, à la Trappe, l'Abbé de Rancé entreprend une réforme. En France, l'Ordre se répartit alors en l'Etroite et la Commune Observance. De cette époque datent le «Définitoire» (Commission Centrale de l'Ordre), le noviciat commun, et le dortoir en cellules. Mais la Révolution chasse les moines et détruit le monastère héritier du Moyen-Age.

En 1898 sous l'impulsion de Dom Sébastien Wyart, des moines issus de différents monastères font revivre la vie monastique à Cîteaux. En 1998, dans son église rénovée Cîteaux, Maison Mère de la Famille Cistercienne pouvait accueillir 800 moines et moniales. Aujourd'hui, après l'envoi de quatre frères en Norvège pour y fonder un nouveau monastère, la communauté compte une trentaine de moines.

www.citeaux-abbaye.com