- Abbaye

Clairefontaine

 

Les ruines de l'abbaye de Clairefontaine se trouvent dans une vallée boisée, à environ 4 kilomètres à l'est d'Arlon. Quelques décennies avant sa construction, saint Bernard se rendant à Trèves, se serait arrêté en ce lieu pour bénir une source, qui coule toujours aujourd'hui et qui a pris le nom du saint. La tradition fait remonter l'idée de la fondation de l'abbaye à Ermesinde (1186-1247), comtesse de Luxembourg qui, en songe, aurait vu la Vierge lui demander de construire un couvent. Mais ce sera son fils, Henri V le Blondel, qui concrétisera ce rêve quelques années après la mort de sa mère. L'abbaye incorpore l'Ordre de Cîteaux en 1253. Après avoir connu plusieurs phases de reconstructions entre le XIIIe et le XVIIIe siècle, l'abbaye, fille de Clairvaux, fut incendiée en 1794. Au XIXe siècle, le site en ruines fut acheté par les Jésuites qui y construisirent la maison de campagne de leur noviciat d'Arlon. En 1875, ils édifièrent la chapelle dédiée à Notre- Dame du Bel-Amour, sur l'emplacement de la nef de l'ancienne église abbatiale ; les splendides vitraux de cette chapelle datent des XIXe et XXe siècles, et retracent l'histoire de l'abbaye détruite. Clairefontaine fut conçue comme un monastère de lignage et une nécropole dynastique, à côté bien sûr de l'activité religieuse. Le visiteur peut, aujourd'hui encore, se recueillir devant le tombeau d'Ermesinde, dans la crypte de la chapelle.

www.clairefontaine-arlon.be