- Abbaye

Grandpré

 

L'Abbaye cistercienne de Grandpré a été fondée en 1231 par Marguerite, Comtesse de Vienne et ce au moyen des biens qu'avait établis son frère Philippe Comte de Namur. L'Abbaye Notre-Dame de Grandpré dépendait donc de l'Abbaye de Villers en Brabant. Un bon nombre des abbés de Grandpré furent choisis parmi les moines de Villers entre 1231 et 1356. Vers 1740, les troupes hollandaises pillèrent l'abbaye, brisant les cloches, chassant les religieux et mettant à sac les bâtiments. Grandpré subit une transformation importante en 1771. Seuls quelques religieux restèrent jusqu'en 1809. Une description de 1744 indique: L'église longue de 180 pieds, est composée d'une grande nef et de deux ailes voûtées; les baies sont garnies de vitraux. Une grille ouvragée placée entre deux autels sépare le choeur de la nef. Le choeur est pavé de marbre noir jaspé. L'église est suivie d'un cloître formant un carré exact dont chaque galerie est ornée d'une double colonnade de pilastres d'ordre toscan entre lesquels se trouvent des vitraux à pleins cintres, le pavement est en marbre noir. Si le premier carré des bâtiments claustraux n'existe plus à cause de la destruction de l'église, la ferme existe toujours et sert actuellement d'habitation. L'ancienne abbaye a conservé son aile d'entrée avec un remarquable porche classique, dont la restauration a permis de redonner tout son éclat à la statue de la Vierge, portant l'Enfant Jésus dans ses bras. Les propriétaires actuels ont acquis ce bien classé Monument Historique fin 1987, et depuis lors le restaurent entièrement.

www.abbayedegrandpre.be