- Abbaye

Stürzelbronn

 

Vers 1135, le Duc de Lorraine Simon 1er donna à l'Ordre cistercien une partie de ses domaines dans la vallée de Sturzelbronn. Les ducs de Lorraine furent toujours les protecteurs du monastère fondé par leur ancêtre. En 1143, les bâtiments de la nouvelle abbaye Vallis Sanctae Mariae, berceau du village actuel, furent prêts à recevoir le nouvel abbé avec les douze moines blancs. L'abbaye exerça une heureuse influence sur le progrès matériel du pays et sur la vie religieuse. Très rapidement des fermes d'exploitation agricole surgirent, les moines creusèrent les nombreux étangs de pêche du Pays de Bitche, un hospice recevait les malades. En 1525, lors de la guerre des ?rustauds», des paysans gagnés par la Réforme luthérienne ravagèrent le monastère, brûlèrent les archives et la bibliothèque. Pendant la Guerre de Trente ans, l'abbaye fut détruite entièrement lorsque les Suédois assiégèrent le château de Bitche. Il n'y eut plus de vie monastique à Sturzelbronn pendant un demi-siècle. L'abbé Fournier reconstruisit l'abbaye à partir de 1687.En 1789 la Révolution en sonna le glas. Les bâtiments, les terres et le mobilier furent vendus. Quelques vestiges sont encore visibles dont un calendrier lapidaire unique en France, permettant de calculer la date du 1er dimanche de Carême et de toutes les fêtes mobiles, un magnifique tympan orné de dessins géométriques et la glacière des moines. Sturzelbronn, petite -fille de La Ferté et fille de Maizières en Bourgogne n'a jamais essaimé.

abbaye.sturzelbronn.free.fr/