- Abbaye

Vausse

 

Le prieuré de Vausse, situé dans la forêt domaniale de Châtel-Gérard, a été fondé au début du XIIIème siècle par Anséric de Montréal et dépendait de l'abbaye du Val des Choues. Protégé par les seigneurs de Montréal puis par les ducs de Bourgogne, il a bénéficié d'une grande prospérité jusqu'au XVème siècle. A partir du XVIème siècle, il connut le déclin avec des difficultés financières et une baisse du nombre de ses moines. Au XVIIème siècle, les prieurs jusque-là élus par les moines, furent nommés par le pouvoir royal. Ces prieurs commendataires, qui en majorité vivaient en grands seigneurs loin de Vausse, n'ont pu s'opposer au relâchement des moeurs qui touchaient les moines eux-mêmes. Au XVIIIème siècle, un incendie a ravagé une aile du prieuré. En 1763, le dernier moine quitta Vausse pour l'abbaye du Val des Choues. A la Révolution, le prieuré a été vendu et transformé en faïencerie. En 1835, il vit naître Ernest Petit, qui deviendra historien de la Bourgogne et qui fera du prieuré son cabinet de travail. Les descendants d'Ernest Petit occupent une partie du prieuré et la ferme attenante et perpétuent l'activité agricole initiée par les moines. On visite la chapelle du XIVème siècle et le petit cloître rustique.