- Abbaye

Vauluisant

 

En 1127, l'abbé Norpaud et 12 moines de l'abbaye de Preuilly, arrivent dans la vallée de l'Alain pour créer une nouvelle abbaye : Vauluisant (vallis lucens). Grâce aux générosités des seigneurs voisins, de Louis VII et de Thibaut de Champagne, dès le 9 octobre 1144, l'archevêque Hugues de Toucy pouvait consacrer l'abbatiale, réalisée selon les règles nouvelles de l'architecture gothique. Le XIIIème siècle vit l'apogée de la puissance de Vauluisant. Après pillages et désordres de la guerre de Cent Ans, l'abbaye qui avait essaimé en 1149 à Varennes connut une période de renouveau.

Au XVIème siècle, l'abbé Antoine Pierre transforme l'abbaye médiévale en un ensemble Renaissance. Avec Odet de Coligny commence le régime de la commende qui durera jusqu'à la Révolution où l'abbaye fut vendue comme bien national. Au début du XIXème siècle l'abbaye fut démolie en partie par un acquéreur qui en fit une carrière de pierres. Léopold Javal, industriel et député de l'Yonne l'achète en 1835 et la transforme en ferme modèle. Jean Gamby en hérite en1945 et donne à Vauluisant son aspect actuel. On peut encore voir: la porterie Notre Dame, la Maison des Hôtes et la Chapelle Ste Madeleine, le colombier au pied duquel a été créé un jardin médiéval, le moulin, la porte St Thomas, le pavillon Mathilde, les dépendances François Ier, la grange à dîmes.

Le château est la reconversion d'une partie du bâtiment des convers, il contient un escalier monumental de Franque. Le parc est classé «réserve archéologique».

www.vauluisant.com