- Abbaye

Sept-Fons

 

En 1132, Notre-Dame de Saint-Lieu est fondée à Sept-Fons, dans le Bourbonnais, par deux moines venus de l'abbaye de Fontenay, Richard et Guillaume de Montbard. En 1656, Louis XIV nomme abbé commendataire Eustache de Beaufort, qui à 20 ans renonce à la vie de la cour et fait sa profession à Clairvaux pour Sept-Fons. Il réforme la communauté à la manière de l'abbé de Rancé à l'abbaye de la Trappe. A sa mort, l'abbaye de Sept-Fons compte 130 moines et novices. En 1845, la vie monastique reprend avec des moines qui s'étaient exilés en Allemagne et en Suisse. En 1892, l'abbaye est à l'origine de l'Ordre des Cisterciens de la stricte observance, qui suit la règle de la Trappe. De 1899 à 1935, l'abbé dom Jean-Baptiste Chautard transforma l'abbaye et exerça une grande influence sur l'Eglise catholique en France. Les moines de Sept- -Fons sont les héritiers de ceux qui ont vécu, peiné, travaillé et prié dans ce lieu depuis plus de 850 ans, au cours d'un passé quelquefois glorieux, souvent ordinaire. Ils veulent vivre la même vocation, dans une fidélité renouvelée à la consigne de saint Benoît : «Ne rien préférer à l'amour du Christ». L'abbaye est une des plus importantes de France. Les 80 moines, pour la plupart très jeunes, tirent leurs ressources d'un élevage de vaches normandes et de la production de produits diététiques et de confitures. Parmi les nombreuses filiations, les moines ont fondé en 2002 Klaster Novy Dvur en République tchèque. Cette abbaye compte aujourd'hui environ 20 moines qui assurent la seule présence contemplative masculine du pays.

www.abbayedeseptfons.com