- Abbaye

Preuilly

 

L'Abbaye de Preuilly, 5ème fille de Cîteaux, fut fondée en 1118 grâce au Comte de Champagne, Thibaut le Grand, et à de nombreux dons. Le monastère devient vite un vaste domaine agricole, avec des hôtels à Provins, Sens, Auxerre et Paris. Sa prospérité lui permit aussi de fonder trois filles : Vauluisant, Barbeau et La Colombe. Preuilly développe vite une tradition de charité et une dévotion à Notre Dame, attirant beaucoup de pèlerins, devenant si populaire que la statue de la Vierge est transférée dans la forêt et encore honorée d'un pèlerinage annuel à N.D. du Chêne. Mais les épreuves ne manqueront pas avec les pillages et les guerres, de Cent Ans, de religions.

Passée sous « la commende » en 1536, et malgré de grands travaux au début du XVIIIème siècle, le déclin se poursuit. En 1790 les dix derniers moines sont dispersés et les bâtiments, « biens nationaux », sont adjugés par lots. En 1829 le Dr.Husson en stoppe la démolition par le rachat progressif, finalisé en 1866. Depuis lors, sa famille s'attache à sauvegarder les vestiges de l'abbaye : sanctuaire de l'église à chevet plat, murs de la nef, belle rose à 8 lobes du transept, bases de la salle du chapitre, chapelle privée aménagée dans l'ancienne chapelle de l'abbé. Du cloître ne subsiste que la belle porte des moines donnant accès à l'église. Et des bâtiments agricoles, le plus remarquable est la grange des Beauvais.