- Abbaye

Longpont

 

L'Abbaye de Longpont, dans le diocèse de Soissons, a été fondée en 1131 par St Bernard comme fille de Clairvaux, et d'importantes donations vers le milieu du XIIème siècle ont permis la construction de la grande abbatiale et de vastes bâtiments La grande église gothique, dont le fronton s'élève à 40 m. de haut sur la place du village de Longpont, avait les dimensions de la cathédrale de Soissons et représente comme celle-ci une des premières réalisations de l'art gothique né dans cette région du Valois et Soissonnais. Son plan avec abside entourée d'un déambulatoire et de 9 chapelles rayonnantes a été considéré alors comme contraire à la règle cistercienne, mais on le retrouve dans les autres abbatiales gothiques de Picardie dont il ne reste souvent que le plan au sol. L'Abbaye a créé les grandes fermes du Soissonnais de 300 hectares qui reprennent les anciennes « granges » cisterciennes, et elle a possédé jusqu'à 10 000 hectares, mais au début du XVIIIème siècle, après bien des périodes troublées, une partie des bâtiments a été rasée et le reste embelli dans le goût de l'époque, avec de grandes fenêtres ouvertes dans les façades gothiques, et l'intérieur transformé en palais abbatial. Après le départ des derniers moines en 1793, l'Abbatiale a été vendue à une entreprise de démolition tandis que les bâtiments ont été acquis dès 1803 par la famille de Montesquiou, qui n'a pu racheter les ruines de l'Abbatiale qu'en 1835 pour mettre fin à leur destruction systématique. On peut voir à Longpont le seul «chauffoir» à cheminée centrale qui ait été conservé et se trouve maintenant intact, entre une façade Louis XVI et un cloître refait au XVIIIème siècle en voûte plate.

www.abbayedelongpont.fr