- Abbaye

Rivet (Le)

 

Un document de 1729 fait remonter l'Abbaye du Rivet au temps de Charlemagne. Ce monastère fut affilié à l'Ordre cistercien en 1189, par l'Abbaye de Ponteaux, elle-même de la filiation de Pontigny. Le 22 avril 1288, le roi d'Angleterre, Edouard Ier accorde une rente annuelle au monastère. Celui-ci sera érigé en abbaye en 1408. Eprouvée par la Guerre de Cent Ans qui fut terrible dans la région, l'abbaye ne compte plus que cinq religieux en 1478. Au XVIIème siècle, plusieurs abbés du Rivet restaurèrent tout à la fois la vie conventuelle et les bâtiments. En 1702, Louis XIV nomma un abbé commendataire. Il ne restait à ce moment qu'un moine. Le XVIIIème siècle est marqué par la construction et l'ornementation de l'abbaye au goût baroque du temps. Ce fut une époque prospère. A la Révolution, il ne restait que deux moines. Devenu bien national, le monastère fut vendu le 30 mars 1791 et une partie de son ameublement dispersée.

En 1938-1939, les moniales cisterciennes de Blagnac (Haute-Garonne) qui cherchaient depuis 1936 un nouveau domaine, s'installèrent au Rivet. Il y eut beaucoup à restaurer et à aménager durant les années de guerre qui furent très difficiles et les soeurs travaillèrent très dur et menèrent une vie très pauvre pour faire face à tous les frais. Aujourd'hui la vie monastique continue dans ce lieu chargé d'Histoire et? l'on continue de restaurer et d'aménager ! On peut voir la nef de l'église du XIVème siècle.

abbayesaintemariedurivet.com